Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2011

la matafla(s)ch(e)

le hour (154).JPGL'orthographe exacte n'est pas connue et restant à définir, on peut avoir des débats là-dessus ... L'idée de base de la mastaflas(c)h(e) est de mélanger plusieurs produits basiques et pas chers pour obtenir le même résultat que le produit tout fait et cher vendu chez Casto et Leroy Merlin. Evidemment, les produits basiques et pas chers ne sont au départ pas du tout faits pour obtenir le résultat demandé. Sinon, ce ne serait pas drôle.
Les meilleurs spécialistes de la mastaflash que je connaisse pour l'instant sont Alain, Anne et Isabelle. Mais ils n'ont pas de blog. Pour l'instant.
Donc la dernière recette de mastaflash tentée par moi même sera exposée dans l'article suivant.
L'équivalent en cuisine de la mastaflash est le gloubiboulga, dont je suis à ma connaissance l' éminente représentante et spécialiste. Mes enfants sont d'accord avec moi. D'ailleurs,ils les adorent. Cependant, il n'y aura jamais de recettes de gloubiboulga sur ce bloo, j'aurais trop honte que d'autres sachent ce que mes enfants mangent quand leur père n'est pas là. Parce que le gloubiboulga, c'est uniquement quand on est tous les trois. Dès fois, on le mange même aux chandelles avec une jolie table mise. Comme ça ils ne voient pas ce qui est dans leur assiette. C'est aussi parce que cela les fait rire. Surtout parce que cela les fait rire, en fait.
Le principe du gloubibulga est le même que celui de la mastaflas(c)h(e) : on prend ce qu'il y a dans dans le frigo et on mélange, avec plein d'épices, de beurre ou d'huile d'olive pour faire passer. Un seul principe de base, il faut un lien, donc crème fraiche ou oeuf obligatoire. Voire les deux.

Les commentaires sont fermés.