Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2011

Avec les meilleures intentions

 

 Avec les meilleures intentions, je crois que je ne vais pas le finir ce livre de Alessandro Piperno.... Avec les pires intentions qu'il s'appelle. Ce n'est pas qu'il ne soit pas bien, non. Il est pas génial non plus, faut dire .... Mais bon, il se lisait. Seulement voilà, et toute lectrice A et nonb A, connait cela, il est tombé au mauvais moment, ces jours qui s'enchainent et ces soirées où les yeux, tous petits yeux, font ce qu'ils peuvent mais que bon, non, décidément.
Ils me font de la peine mes bouquins qui finissent comme cela, au pied du lit, toujours ouverts, à terre .... solitaires ... Les autres leur passent dessus (j'ai lu trois autres bouquins depuis que j'ai commencé ce pauvre Piperno) .... On y revient, quand même au délaissé, on le réessaye, mais impossible de se souvenir de la page d'avant, on revient en arrière, et puis ... non vraiment, trop tard pour lui.
Chez moi, il peut alors rester prendre la poussière pendant des mois, négligé dans un coin, ou se retrouver en bas d'une pile qui l'écrase.
Par mauvaise conscience, je fais semblant de ne pas le voir, pas encore définitivement classé dans les "bouquins que je ne lirai pas". (ceux là sont hypocritement rangés subreptricement dans les "déjà lus" : la bibliothèque officielle, celle où ils trônent, les vainqueurs, du haut de leur ordre alphabétique (presque) impeccable. Dignes.
Mais y'a les autres qui attendent, les éventuelles pages prometteuses de bonnes vieilles soirées au fond de la couette, elles sont quand même trop tentantes. Alors voilà, ce petit mot fini, j'irai traîner autour de la pile des      " pas encore lus". Entre Il faut qu'on parle de Kevin, De beaux lendemains, Contours du jour qui vient, sans savoir encore.

Athalie

Commentaires

Merci de vos passages.J'ai pour ma part assez aimé Avec les meilleures intentions et l'ai chroniqué aussi.Vous le trouverez facilement.A bientôt.

Écrit par : Eeguab | 22/07/2012

Bonjour,
Je viens de lire votre note sur ce livre ... Du coup, je me demande si je ne vais pas le sortir de son purgatoire !
A bientôt, parce que je n'ai pas fini (loin de là !) de lire tout ce qui m'interesse sur votre blog. Quelle érudition cinématographique en plus,sur un type de cinéma que j'adore, mais que je ne connais pas aussi bien !

Écrit par : Athalie | 23/07/2012

Les commentaires sont fermés.