Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2011

Le transat est jagouin

00031.JPG

 

Saint Jacut, ça  laisse la journée (plus ou moins pluvieuse) pour plonger dans les réserves accumulées depuis des semaines en prévision de ce moment béni que sont les vacances dans un transat avec une pile de livres à portée de main.
J'ai donc pioché : mais la pioche est inégale cette année ... Pour l'instant.
Le complot contre l'Amérique de Philip Roth ou ce que serait devenue l'Amérique si les thèses nazies l'avaient remportées en 1942 : politique fiction, exercice de style interessant intelectuellement, mais qui laisse sa lectrice jaguouine quelque peu froide...
La folle équipée de Sashenka Golberg de Anya Ulinich, découverte à "Etonnants Voyageurs" ou les pérégrinations quelques peu improbables d'une gamine, de la Sibérie post soviétique à un loft américain (en compagnie d'un infirme amoureux et riche, mais bien infirme quand même, genre sans espoir de guérison). Des pages amusantes, tant qu'on y cherche pas autre chose. Convient bien au transat jagouin, en clair.
Mes quatre femmes de Gisèle Pineau ou l'esclavage et ses conséquences sur la condition féminine .... un peu rebattu le thème, un peu académique l'écriture. On peut rester dans le même transat que pour celui d'avant.
Et quelles autres choses dont je causerai plus tard. Maintenant, je vais aller (RITUEL !!!!!!) ranger les "déjà lus" dans la bibliothèque.
Un petit bonheur : Terre des oublis va retrouver sa place après une longue absence. Un jour, je causerai aussi des bouquins voyageurs, parce que des fois, mes copines emprunteuses de bouquins, elles m'énervent salement. Mon homme préféré a enfin pu le lire et évidemment, l'a trouvé génial, mais qu'attendre d'autre de ce lecteur averti, beau, bronzé, intelligent (Il lit ce blog ...)

 

 

Athalie

Les commentaires sont fermés.