Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2009

La route Mac Carthy

Puisqu'il faut bien parler aussi des livres que l'on a pas aimé. Dont celui-là. Celui-là particulièrement ( parce qu'il y en d'autres qui me sont tombés des mains)  à cause d'une virulente discussion avec les copines A. alors qu'on était sur la route vers les soldes .... (comme quoi trois nanas sérieusement armées d'une carte bleue peuvent aussi se distraire avec un peu de littérature futile ...) Où il s'est avéré qu'elles l'avaient aimé et pas moi. Ce cas de figure étant plutôt rare, je veux dire qu'en général, on est plutôt d'accord sur les bouquins et qu'on lit, d'ailleurs plus ou moins les mêmes ... J'avais, pour une fois, pas mal d'arguments à ce moment-là, arguments que j'ai d'ailleurs plus ou moins oubliés et que je ne pourrais retrouver avec précision. Mais l'impression d'ensemble demeure malgré tout.
Je n'ai pas compris l'engouement autour de ce livre. Je l'ai commencé avec pourtant enthousiame et confiance. Juste pour la frime, c'est A.L Bondoux (écrivain jeunesse) qui m'en avait parlé. Vu que j'aime bien ce qu'elle écrit .... j'avais acheté tout de suite.
Et bien, j'ai dû passer complètement à côté du "message philosophique" (puisqu'il parait qu'il y en a un ...) du bouquin, moi : L'homme est méchant ? l'homme est un loup pour l'homme ? En cas de catastrophe nucléaire, on est mal barré ?  Quand toute la terre sera polluée, on fera moins les malins ? Il faut quand même garder espoir parce que même quand tout le monde se mange pour survivre, il reste quelques gentils ? Forcément, entre gentils on se comprend et on se reconnait et on s'aide ? Niveau message, je vois pas mieux ...
L'écriture n'aide pas, il faut dire, un faux style torturé, des répétitions à n'en plus finir, l'absence de ponctuation pour faire je sais pas quoi :  moderne et "post-nouveau roman" ? Sauf que ça fait un moment qu'il est "post", "le nouveau roman" ...
Un "road book" has been, du sous Bordage. (si, si, on peut faire pire que Bordage, la preuve ...)

Athalie

PS : ce qui n'enlève rien au talent d'Anne Laure Bondoux, lire Les larmes de l'assassin et Pépites

Commentaires

moi non plus je n'ai pas aimé. Je me suis même ennuyée et sur 200 pages, c'est mauvais signe...

Écrit par : gridou | 07/05/2012

Bonsoir Gridou,
C'est vrai que c'est long, 200 pages de post apocalyse mal écrites (je n'avais pas compté les pages, mais vu l'ennui, je croyais que ça faisait plus ...)
Merci de ta visite ! Et à bientôt à te lire.
Athalie

Écrit par : Athalie | 07/05/2012

On aura quand même tout lu sur ce blog... remarquez il vous reste tous les Enid Blyton: ça en fait des heures de lecture !!!

Écrit par : Agnès B | 09/05/2012

Bonsoir A.B,
Il semble que vous vous soyiez fourvoyée d'AvAtAr, logiquement, c'est Ark vAdor qui est méchante ... ceci dit, je reste sur ma position sur "La route", le road movie pour les bobos qui ne veulent pas que leur enfant marche sur les plates bande ...
Athalie

Écrit par : Athalie | 09/05/2012

Démasquée je suis .... Argh !
Bobo vous même d'abord pour des raisons trop personnelles à évoquer ici PÂÂRIS temple du thé - temple de la mitaine - temple de ... )
Quant aux enfants qui marchent sur les plates bandes (je me permets de rajouter les s du pluriel cela se faisait au siècle dernier...) , j'en ai 7 à la maison que je laisse allègrement piétiner mon carré d'herbe sauvage où le pissenlit la pâquerette et le trèfle se sentent si bien . Je comprends pas bien l'image...
C'est un roman âpre, râpeux, minéral où l'amour pour l'autre ressemble à un petit abricot sec recroquevillé au fin fond du ventre mais comme dirait l'autre : '' Il bat ! Il bat ! Il bat !''

Écrit par : ArkvAdor | 10/05/2012

Les commentaires sont fermés.