Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2011

Le mode d'emploi d'un apéro réussi

(en hommage à Rosanne et Céline, mais aux A aussi)

Avoir eu un problème dans la journée (trop fastoche dirait la même qu'avant : suivre l'ordre du blog voir archives n'importe quoi " comment prendre un bain réussi"

Ne pas savoir comment le résoudre (ou ne pas vouloir le résoudre, cause envie d'un apéro, problème ou non)

Ne pas avoir envie de prendre de bain : ça recule l'heure de l'apéro et l'apéro en pyjama avec la crème qui colle, c'est pas top, et puis le bain, c'est trop de timing, l'apéro, ça doit être "free"

Convaincre quelqu'un de la maison de le prendre avec vous : les enfants étant exclus, on a des limites quand même, reste dans l'ordre son homme, c'est le plus pratique, on l'a en général sous la main ;  les voisins, mais il faut que cela paraisse normal, donc les connaître avant, avoir même discuté quelque peu ... les croiser par hasard dans la rue ou sur le palier restant problématique. Lancer à la cantonade "Vous n'auriez pas envie d'un apéro" au type (ou à la nana) qui rentre chez lui les clefs à la main alors que vous êtes en train de poireauter depuis un certain temps comme une andouille sur votre palier ou devant votre portail en essayant d'avoir l'air normale, peut ruiner votre réputation d'alcolique non anonyme. Enfin, les copains, mais ils sont en général peu fiables, vus qu'ils habitent plus loin et que votre envie d'apéro, franchement ça urge. En plus, le temps de les appeler et qu'ils rapliquent, vous serez déjà dans le bain, de désespoir ...

 Donc, votre homme. Reste à savoir ce qu'il reste à boire et à grignoter dans la maison (pour se donner une contenance en levant le verre, puisque l'important, c'est le verre, mais quand même, on a sa dignité, enfin, pour l'instant).

Prendre deux verres à pieds et autoriser les enfants à aller voir un DVD sur l'ordi dans leur chambre. "Mais maman, y'a école demain, normalement, on n'a pas le doit ..." Oui, ben aujourd'hui, si ! en plus y a plus qu'une journée, vous n'allez pas chipauter, c'est pour pas longtemps, mince, alors.

Reprendre le cours des choses normales : remplir les deux verres, bien les remplir, ou pas (si prévision d'un deuxième, ou si quand même). Et se poser les fesses, se dire qu'on en a le droit, que le repas attendra, de toutes façons, c'est pas près d'être cuit, que les enfants verront pourquoi pas ! le DVD en entier ....

Athalie

 

 

Les commentaires sont fermés.