Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2011

le scandale Modigliani Ken Follet

modigliani.jpgPour une fois, je vais faire une note sur un livre que je n'ai pas encore fini. Mais ce n'est pas très génant, ce pourquoi je le fais quand même. Je suis ainsi sûre, entre autre, de ne pas dévoiler le nom du coupable. De toute façon, je pense que je l'aurais oublié la dernière page tournée. Et même avant.

"Du plaisir qu'il y a parfois à lire un mauvais livre" pourrait aussi être le titre de cette note. Parce que c'est pas bon, Le scandale Modigliani, mais pas bon du tout, pas mauvais au point d'être énervant, juste pas bon. Mais, quand on le sait d'avance, ce peut être aussi des moments "à les lire", ces livres bientôt oubliés. tout le monde en a, on les garde quand même. ça délasse un livre qui ne retiendra pas votre mémoire, plein de poncifs et clichés, de fils fluo à force d'être blancs, surtout avant la perspective de quatre jours à pouvoir lire autre chose vu que c'est grand week-end, ça compte aussi le contexte de la lecture d'un mauvais livre. La Banche de Jacut, notamment, est pas mal aussi. Mais en fin d'été, parce que au début, on a hâte de pouvoir s'avaler un bon vieux pavé, acheté depuis longtemps et mis de côté exprès pour.

En plus, là, j'avais plus rien à lire, pas de conseil des A ou autres ... Le vide. Un alibi culturel, y'a Modigliani dans le titre, au pire j'apprendrai des choses sur lui. Ben non, en fait. Sur le marché de l'art ... ben non, en fait aussi ... sur l'Italie, ben, l'Italie ... non plus.

Donc, un livre sur rien et une note sur pas grand chose. Promis, je ne vous donne pas la suite demain.

Athalie

PS : pour l'illustration, je sais, c'est nul ... mais c'est pour aller avec

Commentaires

Ken Follet, c'est nul, tout le monde le sait depuis longtemps...
Désolée...
Ce n'est qu'après avoir lu l'autre article sur la fidélité ( c'est nul la fidélité aussi) que j'ai compris : le dernier K. Follet, c'était une histoire de niveau comme super Mario !!! Pour passer ton niveau fallait acheter le dernier Moriarty en plusieurs exemplaires à offrir AVANT Noël, période autrement plus agréable pour recevoir un cadeau.
Bon ben moi en fait en guise de lecture, j'ai surtout des copies et des bulletins et des copies et des bulletins et pas question qu'on me donne 5 % à chaque paquet corrigé.
Remarque je me suis laissé tenter par la suite du mec de la tombe d'à côté... comme notre espérance de vie est largement supérieure à celle des hommes( sauf les non fumeurs et les non buveurs je sais...)j'y apprends à draguer dans les cimetières les bouseux qui ne ressemblent à rien mais qui ont...
PS- Et le droit à l'image elle en fait quoi Athalie? et pour illustrer en plus un article sur: ''de l'art et la manière de picoler sans motif sérieux et sans témoins gênants''
Je renouvelle moi haut et fort (mise en abyme subtile) que je paie un coup pour la naissance de la petite Z le 14 juin au soir au café du port!!!
A bientôt
A

Écrit par : Agnès B | 01/06/2011

PAUVRE CLOCHE

Écrit par : PLOUM | 08/06/2011

PLOUM est il un des pseudonymes de Ken Follet ?
PLOUM n'étant pas un A qu'est ce qui l'autorise????

Écrit par : Agnès B | 10/06/2011

J'ai lu Le Scandale Modigliani et c'était plat, très plat, comme j'ai rarement lu. Un livre à oublier. Je ne comprends pas pourquoi la librairie Renaud Bray l'a mis dans ses "coup de coeur"... (Pour s'en débarasser ?) Bonne chance !

Écrit par : Monique | 16/12/2011

Bonsoir Monique,
Et complélement d'accord avec vous, une platitude complète ... Moi aussi, j'ai vu ce titre sur divers sites et devantures comme "coup de coeur" et comme vous, je ne comprends pas pourquoi ... Et une déception complète après "Les piliers de la terre" qui est quand même une saga grand public plutôt sympa ...
A bientôt à vous lire
Athalie

Écrit par : Athalie | 16/12/2011

L'idée est bonne au départ ; des personnages divers qui ne se connaissent pas... Tout se recoupe à la fin...
Le livre aurait pu être plus "dense", plus riche...
Les personnages ne sont pas décrits, simples figures; on s'y perd
et on oublie ; il faut revenir en arrière pour se souvenir d'eux car peu fouillés psychologiquement et physiquement
Aurait pu faire mieux !

Écrit par : Bourlon | 16/12/2011

Bonsoir Bourlon,
Là encore, complètement d'accord, les personnages sont vraiment de simples figures, sans intérêt, on n'y croit pas, ne s'y attache pas, même les descriptions de paysages italiens sont loupés ! Il faut le faire ! Donc lire (ou relire) Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé : pour avoir un goût de soleil dans la bouche et le coeur.
A bientôt pour une lecture plus "dense", effectivement.
Athalie

Écrit par : Athalie | 16/12/2011

Les commentaires sont fermés.