Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2012

Manifeste pour l'édition et la librairie indépendantes Colette Lambrichs

Manifeste pour l'édition et la librairie indépendantes, Colette lambrichs, manifeste, lecture, combat

 

http://www.ladifference.fr/Edito,1867.html#lettre1867

Lorsque le débat pour ou contre le livre électronique avait fait rage chez les A., je m'en étais tenue à une position peu tranchée. Comme j'aime bien les joujoux informatiques, même si je confonds toujours sans souci les iphone et epad, et ne sais m'en servir, tout juste si j'arrive à envoyer un texto de dix mots en moins de dix minutes, mais bon, je trouve ces "petites boites" marrantes, étranges, mais marrantes. les "liseuses" électroniques, alors oui, pourquoi pas avais-je dit (en gros), elles ne tueront pas le livre, le roman, pour des lectures utilitaires, pourquoi pas, faut varier, même si moi, je ne vois pas renoncer au plaisir de tourner des pages en vrai, qui sentent et qui ont du granulé, ni à celui de passer en revue leur reliure plus ou moins jaunies et fatiguées, comme pour refeuilleter les pages passées, et avec elles, des souffles d'autre chose ....

Du coup, quand j'ai lu les quinze petites pages de ce manisfeste, je me suis dit que j'étais décidemment une bonne vieille naïve, et du coup, j'ai un peu froid dans le dos. Je crois que je vais clouter des étagères partout dans la maison, louer un garage supplémentaire, voire la maison de la voisine et faire des provisions de vrais livres pour ( au moins) les cinquantes prochaines années. Autre solution, moins réaliste, me faire une pancarte " Non au livre électronique" et faire un seat-ing sur mon trottoir.

Athalie 

Commentaires

Pardon de poser la question mais... c'est qui ou quoi les A ?

Écrit par : esperluette | 01/05/2012

Les commentaires sont fermés.