Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2012

Thon au lait de coco

la-boite-de-thon.jpgJe ne suis pas mes propres séries, ni mes propres recettes, c'est pas cohérent cette catégorie ... Tant pis, je vais dire la série "au lait coco", parce que j'en ai plein des recettes avec du lait coco, et des provisions de boîtes pour des dizaines de nouvelles propositions. Donc, celle-ci, magistralement excécutée par mon homme l'autre soir ( et non, il n'avait que nous, dommage pour A.L.M. qui n'a eu droit qu'aux pâtes aux légumes, et en plus sans flan coco).

Il faut aller chez le poissonnier, ce qui fait qu'on peut aussi coupler avec les crevettes au curry, en plus, les deux plats ont un parfum d'exotisme simplifié en commun. Vous demandez une darne de thon. (pour les non-initié(e)s, une darne, c'est une tranche dans le sens de la longueur, comme une tranche de pain, mais en thon). Ne pas se laisser avoir par un "dos", un "steack" ou je ne sais quelle autre appelation qui vous fait payer trois fois plus cher votre morceau de poisson sans que cela n'ait d'incidence sur le goût final. Si comme moi, vous me pouvez envisager de rentrer chez vous avec une darne en entier, et d'avoir à prendre un couteau pour enlever la peau et couper ensuite la chair en carré, vous demandez au poissonnier de le faire, ou vous laissez ( comme moi) votre homme s'en charger. La plupart du temps, je suis pour le partage des tâches, mais pour celle-là, je ne revendique aucune prérogative féministe... Une fois le morceau de thon coupé en carré, l'essentiel de la recette est terminé.

Je donne la suite quand même : vous mettez les morceaux de thon dans un petit fond d'huile d'olive, vous les laissez cuire, le temps qu'ils soient cuits, vous ajoutez des oignons blancs émincés, de l'ail haché, la boîte de lait de coco et du curry. Vous soupoudrez de ciboulette ("pour le vert" dit mon homme, "de coriandre", dis-je, pour le goût). Et voilà.

PS : La même démarche se décline avec du blanc de poulet, des gambas .... Ce qui fait que cela fait trois recettes en une note, et j'ai rattrapé mon retard dans la catégorie "A cuisiner", je vais pouvoir retourner à mes livres.

REPS : on peut aussi faire mariner les dés de thon dans du jus de citron vert deux ou trois heures avant, toujours pour l'exotisme, mais aussi parce que c'est dans la recette originelle que je viens de relire. Ce qui n'est jamais inutile, finalement !

 

Les commentaires sont fermés.