Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2012

Le rôti de porc à l'ananas

rôti de porc à l'ananasComme je n'arrive pas à faire ma note sur "Pour seul cortège", et que je n'ai pas enore fini de me demander si je l'ai aimé ce Gaudé, ou pas, finalement, je reprends la série cuisine, avec un plat de demi saison, puisque nous sommes dans la demi saison. Et aussi parce que j'ai appris de source orale, que certains s'étaient lancés dans la confection des crevettes au curry, et que cela m'a fait bien plaisir ( que les deux sources orales en soient remerciées), voici une recette du même accabit.

Retour aux valeurs sûres, se rendre dans le super marché du coin au rayon viande sous vide. Tout saucissonné dans son plastique, vous y trouverez le morceau de rôti de porc saumuré (fumé) de vos rêves, suintant encore un peu la saumure industrielle, mais sans un pet de gras et tout rose chimique. Le prendre en surmontant toutes vos réticences biologiques, et tant que vous y êtes dans le pas naturel, se rendre d'un pas décidé dans la rayon des conserves et embarquer une boîtes d'ananas en boite, une petite ou une grosse, selon le rôti choisi. ( J'ai essayé avec du frais, mais c'est gâché, en plus, le frais, il ne vient pas de France, donc, pas plus bio que l'achat de la boîte. A ma connaissance, il n'y a que Balzac à avoir tenté de faire pousser dans l'ananas en région parisienne, ce qui fait que pour en finir de la parenthèse, c'est un plat à presque référence littéraire).

De retour à la maison, vous ouvrez le cellophane un peu poisseux pour libérer le rôti, puis vous tirez sur la languette faite pour de la boite d'ananas, vous retrouvez un bouillon de cube de boeuf dans son emballage, jaune, le plus souvent, et le pot de miel liquide ( pas le fond du pot de miel bio de vos vacances d'il y a deux ans, il est terminé depuis que vous avez réalisé la soupe indienne glacée). dans un plat qui va au four, vous mettez le rôti et vous le tranchez dans le bon sens pour y fourer les tranches d'ananas, coupée en deux, sinon, à la fin, le rôti, il a l'air d'un éventail. Ne pas couper entièrement, sinon, ce n'est pas fourer, c'est intercaler, ce qui est triché parce que c'est plus facile. Mettre un fond d'eau chaude dans le plat pour faire fondre le cube de bouillon, sel, poivre, miel, un peu de jus de la boîte. Entourez de pommes de terre, epluchées, si possible. Enfournez pour un temps incertain mais vérifiable en utilisant la fonction lumière du four. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut quand même que les pommes de terre soient cuites. On pourrait ne pas le croire, mais c'est bon !

Athalie

 

Commentaires

Pour la cuisine, je ne peux décidément pas t'aider mais pour le Gaudé, j'y suis arrivée ... à écrire une note dessus. Bisous et bon courage

Écrit par : Philisine Cave | 02/10/2012

Merci pour tes encouragements ... littéraires. J'irais lire ta note dès que que je me serai enfin décidée à aimer ou à ne pas aimer, ou encore à ne pas décider, je pourrai me laisser influencer autrement ... A bientôt, donc !

Écrit par : Athalie | 03/10/2012

Pour éviter de se cogner l'épluchage (?) des pommes de terre, on peut aussi mettre autour des petites rates non épluchées.
Anonymous

Écrit par : Anonymous | 07/10/2012

La vie est belle décidément !!!!

Écrit par : Agnès | 28/01/2015

Si tu veux, je te passe la recette de la "fidoua du nouvel an" !

Écrit par : Athalie | 29/01/2015

sans façon Maïté !

Écrit par : Agnès | 29/01/2015

J'aime bien quand tu confirmes mon ratage !

Écrit par : Athalie | 01/02/2015

Les commentaires sont fermés.