Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2012

Où je me livre

imagesCASMP85G.jpgUn tag, je le dis pour mes copines d'Aleslire, parfois peu familières de la chose "bloguesque", c'est un questionnaire qui circule. Vous répondez ou pas. Moi, là je réponds parce que c'est Philisinne Cave qui m'a mis dans sa liste, que j'aime bien son blog, que j'adore Nick Cave (même si cela n'a rien à voir ?) et parler bouquins, que ne pas aimer parler bouquin pour une nana qui fait un blog de ses lectures serait un comble étrange, que j'adore aussi tenter de ne pas tricher, en trichant quand même un peu.

Le livre que j'ai particulièrement aimé ?

ça commence bien, je cale. Dans la catégorie " Romans à lire", il y en a un certain nombre. "Particulièrement", cela veut-il dire : le seul, l'unique ? ou un livre "singulier", un qu'on n'aurait pas cru aimé, un qui a résisté, un qui a coûté de l'effort (recompensé) ? Je prends cette option pour "Expiation" de Mc Ewan. démarrée au moins trois fois, calée en cours, de plus en plus de pages à chaque fois, puis, zut, encore loupé, une lecture qui grince et qui couiiinne. Et puis, un soir, allez savoir pourquoi, la révélation, je l'ai terminé quasi d'une traite puis j'ai repris le début pour voir ce qui n'allait pas. Rien en fait. Depuis, un auteur que je ne lâche pas, malgré, toujours, des pics et des pas pics.

 

Un livre qui ne m'a pas plu ( et non, je ne peux pas faire le coup de Angot, vu que je n'ai jamais lu en entier un Angot). Dans les "Romans Aéviter", je pioche "La route" de Mc Marthy : rarement un livre m'aura escargacé les nerfs en pelote à ce point.

 

Un livre qui est dans ma "pile prévue" ou sur mes petits bouts de papier que je ne sais jamais où ils sont, ou sur mon carnet que j'ai presque toujours dans mon sac en cas d'urgence : je pioche celui que je viens d'y ajouter "Cent ans" de Wassmo, d'abord parce je viens de l'ajouter, ensuite, parce que "Le livre de Dina ", c'est du pur chef-d'oeuvre en fusion, que la trilogie de Tora, pareil mais en plus triste, qu'il vient de sortir en poche, que en poche, les pages sont blanches. Mais Gaïa a peut-être abandonné les pages roses, depuis le temps ....

 

Le livre qui est dans mes souhaits de lecture ?

Pirouette, cacahouette, le prochain Echenoz. Rendez-vous dans deux ans.

 

Le livre auquel je tiens ?

Tous (je commence à tricher ...) Y'en a un, un exemplaire d'un polar de Jean Bernard Pouy, avec une dédicace "à la Pouy", un truc un peu barré en décalage, et qui me fait rire, uniquement parce que c'est lui qui l'a écrit.

 

Un livre que je voudrai vendre ou troquer ?

Aucun (maintenant que j'ai commencé à tricher, je continue) je ne troque pas mes livres. Je ne vends pas mes livres. J'achète des étagères. Je fais des piles. J'envahis mon espace. Je tasse. je fais des double rangées. Je compile, je relis "Ranger/classer" de Perec. Je m'en inspire. je classe, reclasse, rerange, dérange, invente un nouveau classement, rachète une étagère.

 

Un livre que je n'ai pas réussi à terminer ?

Le dictionnaire ? Les pages jaunes ? trop facile .... "Sujet Angot", cinq ou six pages avant de le balancer d'écoeurement. Record ensuite battu par "Les petits" de la même : deux pages dans une librairie avant de le laisser retomber sur sa pile.

 

Le livre dont je n'ai pas encore parlé sur mon blog ?

"Le septième fils" de Thorarinsson, je suis en train de lire. Depuis que je me suis convertie à la chronique bloguesque, toutes mes lectures y passent (sauf les BD, parce que je ne sais pas quoi dire des dessins). Ce pourquoi, maintenant, je me souviens de ce que j'ai lu. Et ne passe plus mon temps à rechercher un bouquin sur mes étagères, vu le reclassement constant, cela pouvait être long, voire infructueux.

 

Lecture commune ?

Aucune pour l'instant. J'ai bien aimé mon unique expérience, avec " La maison de poupée" d'Ibsen mais je ne pense pas devenir fan, en bonne fervente de Pérec, j'aime bien les failles dans les contraintes. Mais il y a quand même une "Pile prévue" à cet effet.

 

Athalie

PS : évidemment, là où je triche le mieux, c'est dans l'illustration !!!!

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Expiation, quelle claque à la fin !

Écrit par : Theoma | 02/11/2012

Bonjour Théoma,
Merci de ton passage ! A vrai dire, étrangement, alors que c'est avec la première partie d' expiation" que j'ai eu le plus de mal à acrrocher, c'est de son atmosphère "victorienne" dont je me souviens le mieux.La claque finale, c'est surtout "Délire d'amour" du même auteur, qui me l'a flanquée, je me suis complètement faite emberlificotée sur ce coup-là. Mc Ewan, c'est fort !

Écrit par : Athalie | 03/11/2012

Merci d'avoir répondu au tag, je prends le lien dès que possible (suis sur Ipad en ce moment). Tu sais quoi, La route nous sépare, zut alors !! moi aussi, j'aime ton blog (et tu sais quoi, une dernière confidence : à l'origine de mon deuxième pseudo, Nick y était pour quelque chose). Bisous

Écrit par : Philisine Cave | 03/11/2012

Mais de rien Philisine, on ne peut rien refuser à ton si mystérieux pseudo .... (smiley virtuel avec un clin d'oeil)Pour "La route", ben oui, je sais, je suis en décalage avec pas mal de lectrices sur ce roman-là.... mais ça été épidermique et radical, pas moyen de me faire changer d'avis, et pourtant, on en a causé de ce livre ! A bientôt.

Écrit par : Athalie | 03/11/2012

Toujours intéressant d'en apprendre plus sur celle qui anime un blog. Bon, je vois que tu accumules aussi... moi je me sépare parfois de quelques livres, ceux qui ne m'ont pas plu bien sûr, parce que sinon, depuis le temps, il me faudrait planter une tente dans le jardin pour y dormir...

Écrit par : Ys | 05/11/2012

Une tente dans le jardin .... Voilà de quoi on me menace régulièrement à la maison, il paraît que je prends de la place ...

Écrit par : Athalie | 05/11/2012

Une tente, oui, mais une tente bédouine avec plein de coussins moelleux et le verre de thé à la menthe fumant à portée de main... Ca revisite le concept, non ?

Écrit par : Anne M. | 07/11/2012

Tu veux parler de mon abri de jardin ? Comme ça j'étends le champ des possibles et on y va fumer nos narguilés, loin de l'agitation de l'intérieur ? Moi, ça me va. Je te laisse convaincre mon homme de la nécessité impérieuse et de l'urgence de la réalisation de ce projet ...

Écrit par : Athalie | 07/11/2012

Expiation... J'ai calé sur la deuxième partie... Je le reprends incessamment sous peu pour une lecture commune. Sinon tes réponses sont belles et donnèrent envie de te connaître mieux ;-)

Écrit par : Une Comete | 21/05/2013

Tiens, toi c'est la deuxième partie ...décidemment, un roman qui fait caler, j'espère que tu vas réussir à aimer, finalement, comme moi. Parce que MC Ewan, c'est drôlement bien quand c'est bien ! merci pour ta remarque finale, c'était mon premier tag, je n'étais pas bien à l'aise dans l'exercice ( et ne le suis toujours pas, ce pourquoi je ne les fais pas tous ...)

Écrit par : athalie | 21/05/2013

Les commentaires sont fermés.