Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2012

Grand-père avait un éléphant Vaikom Muhammad Bascheer

grand-père avait un éléphant,vaikom muhammad bascheer,romans,romans indiens,contesOu comment se faire avoir totalement de son plein gré et en toute conscience par une couverture rose kitch, le genre fluo à paillettes, qui vous fait cligner des yeux sur l'étalage. Avec une grosse éléphante glamour dessinée dessus qui rigole, ma fibre Bollywood  a vibré. La quatrième disait "conte et sagesse indoue", trop tard, le rose m'avait convaincue. Mais trop de rose nuit.

C'est la très courte histoire d'une jeune fille qui porte, par contre, un prénom à rallonge, si bien que je vais pas l'écrire souvent, KounnioupaHoumma ( le genre de nom à vous faire faire une faute de frappe de plus !). KounnioupaHoumma est fille de Houmma, elle même fille chérie de Anamakkar, le grand père qui avait un éléphant, visiblement un signe de gloire et de respectabilité, vu que la Houmma (mère), elle n'en démord pas. La famille est riche, très riche, supérieure, très supérieure, mulsulmane, très musulmane, fermée, très fermée. Pas comme ces "égarés", les Kafir. Pas trop compris ce que cela recouvrait comme religion ou comme caste, sauf qu'il peut y avoir des Kafir mulsumans et qu'une Kafir se reconnait à ce qu'elle porte un sari et un corsage à manches courtes qui découvre la taille. Ce que KounnioupaHoumma rêve de porter quand elle sera grande, ce dont il n'est pas question pour l'instant et pour ses parents. En attendant son mariage, elle reste immobilisée, dans la maison, couverte d'or et sans révolte. Elle attend qu'on vienne l'épouser. La mère est difficile et le père bientôt ruiné. Plus de mariage en vue, mais toujours pas de sari. Peut-être une liberté nouvelle en vue grâce à la pauvreté (oui, là, je tique un peu ...) un puits, une mare miroir du monde méchant, des toilettes sèches et déplaçables (non, je n'exagère pas).

Fable légèrement troussée sur (me semble-t-il) :

  • la différence religieuse et les apparences à dépasser, parce que ce n'est pas bien de ne pas dépasser les apparences, et qu'en les dépassant, on peut être heureux,
  • l'acceptation de son sort mais qu'on peut améliorer quand même un peu grâce aux toilettes séches et à la sagesse pragmatique d'un prince charmant.

Se laisse picorer en passant, mais bon, moi et la sagesse indoue, j'ai encore du boulot, faut croire.

 

Athalie

 

 

Commentaires

Tu es géniale, je suis morte de rire : cela dit avec une couverture pareille, tu aurais t'inscrire au challenge Bookineurs en couleur de Liyah. Bisous

Écrit par : Philisine Cave | 20/12/2012

Merci Philisine,
Il est vrai que ce petit conte prête à sourire, c'est au moins cela pour lui. Depuis que tu m'as expliqué les challenges, je les suis, en spectatrice, pour l'instant.

Écrit par : Athalie | 21/12/2012

Je ne lirai sans doute pas mais merci du cadeau d'un moment de rire et de ce magnifique éléphant rose qui va me faire rêver

Écrit par : Dominique | 21/12/2012

Bollywood, quand tu nous tiens ... L'éléphant de la couverture (la vraie), l'est encore plus, tu ne pourras pas la louper à ton prochain passage dans une librairie, mais tu peux t'abstenir de la lecture et passer ton chemin. C'est ma sagesse indoue à moi ... merci à toi pour tes conseils de lecture (je viens d'acheter "En mémoire de la forêt" de Powers, j'espère le lire très bientôt)

Écrit par : Athalie | 21/12/2012

Je l'ai lu il y a longtemps, je n'avais pas du tout accroché !

Écrit par : Hélène | 21/12/2012

Alors là, je te comprends, si il n'y avait pas eu cette fichue couverture rose, je n'en aurait pas gardé un quelconque souvenir. Je pense même que cela peu être une lecture "irritante" par les bons sentiments un peu trop voyants, eux aussi !

Écrit par : Athalie | 21/12/2012

je te dois un éclat de rire et rire la veille de la fin du monde ça fait du bien.
J'ai lu aussi que les américains lance à 18h45 la journée de l'orgasme , ça lui ferait peut être du bien à ta KounnioupaHoumma ! ne crois pas que j'ai une bonne mémoire visuelle je connais juste les touches "ctrl c" et ctrl v"

ce n'est déjà pas si mal
bonne fête à toi et encore merci
Luocine

Écrit par : luocine | 21/12/2012

La journée de l'orgasme !!!! ça manque aussi de sagesse indoue, ça, non ? Et merci du conseil pour les touches, moi je ne connaissais pas et ça m'aurait bien aidé sur ce coup là, parce que le doigt sur le bouquin pour tenir la page ouverte et l'autre en train de taper en même temps, c'est pas le plus "zen" de l'histoire ...
Merci à toi de ton passage et bonnes fêtes d'après l'ère Maya.

Écrit par : Athalie | 21/12/2012

Merci pour ce billet drôle et revigorant, il faut bien ça pour me mettre la banane par les temps qui courent^^

Écrit par : jerome | 21/12/2012

Je suis allée voir par chez toi (comme souvent ...) mais cette fois pour connaître les raisons de cette baisse de moral d'avant-fête !!! Allez haut les coeurs ! la pluie a une fin, forcément ! y'a un moment où ça s'arrête, après on aura la neige (fondue), le verglas, le ciel bas et lourd, les gelées tardives qui grillent les tulipes à peine sorties de terre, la grêle qui flingue les pétales fragiles des pivoines, et les petites filles qui adorent les monster high en plastique et délaissent les bons vieux kaplas en bois.
Courage !

Écrit par : Athalie | 22/12/2012

Les commentaires sont fermés.