Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2013

Pobby et Dingan Ben Rice

pobby et dingan,ben rice,romans,romans américains,pépitesIl y a environ huit mille cinquante trois habitants à Lightning Ridge. Avec Poggy et Dingan, cela fait huit mille cinquante cinq. Sauf que Poggy et Dingan, même si tout le monde les connait, ils n'existent pas et ils ont disparu. Ce qui n'est pas sans poser problème.

Je pourrais lancer un avis de recherche mais en fait Ashmol s'en est déjà chargé. Parce que  depuis que Pobby et Dingan ont disparu, Kellyanne, leur meilleure amie est très malade. Ashmol est le frère de Kerryanne et même si il n'a jamais cru en l'existence de Pobby et Dingan, ce n'est pas une raison pour ne pas les rechercher, en tout cas, pas une raison suffisante. Mais retrouver deux invisibles quand on ne croit pas en leur existence, ce n'est pas sans poser problème. Alors, il faudra bien qu'il y croit un peu.

Si vous voyez Pobby et Dingan errer dans les mines d'opale, sachez que Dingan est calme et pacifiste et que Pobby boite un peu. C'est à cause de cela que Kerryanne arrivait un peu en retard en classe, parfois. Elle devait l'attendre. Tous les jours, ils prennaient le bus de ramassage tous les trois ensemble. En classe, Kerryanne prennait soin d'eux, et après, ils rentraient. Ils jouaient au rigaragoo et dansaient sous les éclairs. Enfin, quand il y en avait. Ou alors ils se couchaient. Toujours tous les trois.

Ah oui, j'allais oublier , Pobby et Dingan mangent exclusivement des Violet Crumble.

Ils ont disparu parce qu'un jour, le papa de Kerryanne, Rex Williamson, un mineur fou des opales qu'il n'a jamais trouvé et grand buveur de bière, les a oublié dans sa mine. Même Kerryanne ne sait pas si ils sont vivants ou morts. C'est pour cela qu'elle est malade, et c'est parce qu'elle est malade que Ashmol les cherche. De toutes ses forces.

Un roman tout petit et si plein de sensibilité pleine de si plein d'amour et si rempli de larmes qu'il ne faut surtout pas le laisser lire aux enfants qui s'inventent des amis imaginaires pour s'endormir le soir. Ils en pleureraient.Une histoire aussi triste que belle, celle d'une petite princesse un peu trop fragile et d'un frère qui l'aimait si fort qu'il en a cueilli une opale au fond de la mine.

Et que ceux qui ne croient pas en Pobby et Dingan sachent qu'ils "sont juste des cinglés qui ne savent pas ce que c'est de croire en quelque chose qu'on a du mal à voir, ou de continuer à chercher quelque chose qu'on a vraiment du mal à trouver"

 

 

Commentaires

j ai l'impression d'avoir lu mon conte du soir ..merci
Luocine

Écrit par : luocine | 13/12/2013

je te conseille de lire ce conte, effectivement, dans le texte. Juste une petite pépite !

Écrit par : Athalie | 14/12/2013

Joli billet, pour une jolie histoire qui me semble en effet triste à pleurer...

Rien à voir, mais c'est toujours OK pour la parution, demain, de nos critiques sur Affliction ?

Écrit par : Ingannmic | 14/12/2013

Une histoire bien courte par rapport à "Affliction" ... Très, très économe de moyens pourtant les glandes lacrimales auraient été faciles à toucher, j'en conseille la lecture, vraiment ! Sinon, j'ai mon billet de demain au chaud. Comme d'hab, je ne peux pas programmer sous peine d'anticipation ... Je publierai au plus tôt demain matin, j'ai hâte de connaître ton opinion (un indice pour la mienne, j'ai toujours fermement l'intention de lire tout Russel Banks !)

Écrit par : Athalie | 14/12/2013

Parfait, le mien est prêt pour 9h !
Je te donne un indice moi aussi... ce quatrième titre que je lis de Banks me conforte moi aussi dans l'envie de lire l'intégralité de son œuvre (je me suis d'ailleurs déjà procuré De beaux lendemains)...

Écrit par : Ingannmic | 14/12/2013

"De beaux lendemains", juste un truc magistral, un coup de maitre, un coup de neige aussi, lacrimal. A demain !

Écrit par : Athalie | 14/12/2013

C'est un petit roman que je veux lire depuis une éternité... il ne m'est juste jamais tombé dans les mains. Après ton billet, je pense que je vais faire un petit effort!

Écrit par : Karine:) | 15/12/2013

Un tout petit effort pour un temps de lecture très court (mais plus long, cela ne fonctionnerait plus). Effort est-il le mot d'ailleurs ? tente ce plaisir, ce petit régal de retenue, parce qu'en plus, il est drôle, ce livre ...

Écrit par : Athalie | 15/12/2013

Les commentaires sont fermés.