Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2014

La petite communiste qui ne souriait jamais Lola Lafon

nadia co.jpgUn livre qui fait le "buzz", en général, je m'en méfie. Pourtant, celui-là, je lui tournais autour, lira, lira pas ??? Ben oui, parce que, comme beaucoup de ma génération, j'ai failli (je dis bien, failli ....) sortir de mon adolescence renfrognée pour devenir star de la gymnastique par procuration (surtout aux barres asymétriques, en fait, la poutre, je me doutais que ça n'allait pas être possible de marcher sur un truc aussi étroit, alors que voler d'une barre à l'autre, ma foi ...). Sauf que les efforts pour y arriver, fallait quand même pas être complètement idiote pour bien se douter qu'ils devaient être balèzes. Ce qui fait que, valait mieux ne pas commencer ...

Lola Lafon, je l'ai entendue à Etonnants voyageurs, et comme je n'attendais que cela pour être convaincue, j'ai foncé acheté son bouquin, et je l'ai dévoré. Lecture, quand même, entrecoupée de visionnages des vidéos des performances de la vraie Nadia, les deux époques : celle de la "fée" Nadia, la mignonne petite fille parfaite adorable, qui a fait rêver l'occident d'une pureté originelle, tendue, souple, le phénomène de Montréal. Et l'autre, celle de la méchante Nadia qui a grandit, la chute annoncée; la femme qui se pointe, et comme le dit l'auteure en conférence, le procès du corps disparu.

 Ce livre est à peine une biographie de la gymnaste, il est un livre d'empathie pour un corps exigé, un corps devenu un corps politique en même temps qu'un corps de fantasme politique. Politique car, corps de jeune fille enfant, politique car de l'est, un corps d'enjeux qui ne sont pas ceux de la gymnaste.

En entrecoupant le récit des performances les plus connues de Nadia Comaneci, d'interventions fictives d'une narratrice dialoguant avec la vraie-fausse ex-lutin devenue objet de non-désir, Lola Lafon crée un contre point constant et sème d'interrogations le parcours d'une étoile qui file sur une poutre comme une mécanique remontée. Ce qui a été vu comme un asservissement d'une jeune athlète innocente face à un manageur tyrannique, ne peut-il pas être revu comme un choix sportif, même un choix de vie, tout court ? Le gris terne de la Roumanie ne peut-il avoir un coin de ciel bleu pour une enfant ? Le bon côté de l'Occident ne peut-il accepter que sa bonne conscience soit teintée de clinquants et de faux semblants ? Les méthodes de Bela ( l’entraîneur de Nadia), si singulières et même brutales, si critiquées par les médias du bon côté de la guerre froide, Lola Lafon les montre aussi pour ce qu'elles ont créé, les corps vivaces et conquérants de ces filles, lancées comme des torpilles, cuisses fines, couettes à renouer sans cesse, à l'assaut de l'occident.

Une relecture passionnante ( et très finement écrite) d'un parcours mythique, sans réponse, sans version définitive, sans autre parti pris que celui du doute.

Commentaires

Bien, bien. Ce livre m'a l'air bien riche!

Écrit par : keisha | 05/07/2014

En tout cas, il m'a surprise. Je pensais que c'était une biographie, peut-être un peu "à rebondissements" pour que l'on en parle autant, et pas du tout ... Il n'y a rien que l'on ne sache déjà plus ou moins, et l'auteure y ajoute de l'ombre et du doute. Un bon bouquin.

Écrit par : Athalie | 05/07/2014

Bon ben, à force d'en lire du bien je vais finir par le lire tout court ! :-)

Écrit par : Manou | 05/07/2014

Il y a du bien de dit, (un peu trop pour moi, avant que je ne me laisse convaincre par l'auteure, et surtout l'avis d'une amie qui venait de le commencer), mais aussi des réticences, chez Krol notamment, et surement sur d'autres blogs. Au salon, Lola Lafon semblait dubitative elle même sur le "buz" autour de ce livre.
Ceci dit, comme tu l'as compris, je l'ai trouvé passionnant, mais surtout parce que ce n'est justement pas ce que je m'attendais à lire !

Écrit par : Athalie | 05/07/2014

Comme toi, je suis méfiante, et en même temps intriguée...
J'attendrai probablement la sortie poche.

Écrit par : Ingannmic | 05/07/2014

C'est que je comptais bien faire moi aussi, mais la lectrice est faible, dans un salon où elle est livrée à ses envies insatiables ... Bon, je résiste encore à l'achat d' "Eddy Bellegueule", rien que pour cela, je m'attribue la médaille de la sagesse, " A mes étagères reconnaissantes" ...
Il pourrait te plaire, ce livre, je pense, mais il y a toujours le souci d'en avoir trop entendu parler, ça fausse parfois la lecture. Un moment d'oubli est parfois bienvenu.

Écrit par : Athalie | 05/07/2014

J'ai vécu dans le milieu gymnique pendant quelques années étant entraineur et je dois dire que ce livre éclaire tout à fait un milieu violent, dur où la personne est niée au profit des résultats !

Écrit par : Dominique | 06/07/2014

ce que j'ai trouvé intéressant, justement, c'est que l'éclairage est donné des deux côtés, de l'est et de l'ouest ... Le seul qui manque, est celui de la jeune fille, c'est un choix narratif qui a pu déranger ....

Écrit par : Athalie | 12/07/2014

Je crois que ce que j'ai préféré, c'est le travail sur la construction et les pages sur le corps de la jeune fille.

Écrit par : Valérie | 06/07/2014

Tout à fait d'accord, c'est un livre sur le corps, ou plutôt sur un corps, singulier et symbolique.

Écrit par : Athalie | 12/07/2014

Je n'arrive pas à me décider pour ce roman malgré la pluie d'avis enthousiastes... Peut-être en poche un jour...

Écrit par : Noukette | 08/07/2014

Tous les avis ne sont pas enthousiastes .... Mais c'est vrai qu'il y en a beaucoup, si une amie ne m'avait pas un peu influencée, j'aurais attendu aussi, trop de succès engendre parfois la méfiance ...

Écrit par : Athalie | 12/07/2014

Je ne sais pas quoi en penser non plus mais le sujet ne m'intéresse tellement pas que je me dis qu'il serait préférable de faire l'impasse.

Écrit par : jerome | 08/07/2014

L'impasse complète, peut-être pas, il pourrait te plaire, ce livre, il est court ... Blague à part, moi, il me causait forcément le sujet ... Même si je n'avais pas de poster de Nadia dans ma chambre, je me souviens de cet engouement planétaire pour ce petit bout de gymnaste ...

Écrit par : Athalie | 12/07/2014

Je le lirai un jour mais pas de suite (faute de temps). Je sais qu'il est à la biblio. Bisous

Écrit par : Philisine Cave | 09/07/2014

Un titre qui est un peu partout, effectivement .... On attendra ton avis pour en recauser

Écrit par : Athalie | 12/07/2014

Une amie qui a eu un gros coup de coeur me l'a offert, et je dois dire que je ne rejoins pas l'enthousiasme général. Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, mais il y a des points dans le parti narratif qui m'ont vraiment gênée. Même si j'ai adoré les descriptions sportives....
Bref, je suis partagée, j'attends de digérer pour faire mon billet

Écrit par : sous les galets | 11/07/2014

je lirai bien sûr ton avis non enthousiaste, il est sûr que ce titre n'est peut-être pas un chef d'oeuvre, j'ai juste beaucoup aimé l'angle d'attaque, auquel je ne m'attendais pas.

Écrit par : Athalie | 12/07/2014

J'ai vécu moi-même ce "poids du corps", ayant été gymnaste durant l'enfance... jusqu'à l'adolescence... durant laquelle on se rend compte que les fesses ne veulent plus se lancer à l'assaut du cheval d'arçon, que l'équilibre sur la poutre devient plus qu'incertain... et que les couettes ne volent plus de la même manière ! Alors forcément, j'ai donc toujours eu la plus grande sympathie pour Nadia !
Il faut vraiment que je lise ce livre...

Écrit par : Margotte | 12/07/2014

J'aime bien ton expression, "le poids du corps" .... Dans ce livre, il n'est pas raconté de l'intérieur, on ne sait pas comment il a été vécu par Nadia Comaneci, ce serait sans doute une toute autre version ... (je crois d'ailleurs qu'elle a écrit une sorte d'autobiographie ... A vérifier ...). Un livre à lire, il devrait te plaire aussi par son écriture, très finement vue.

Écrit par : Athalie | 13/07/2014

J'avais vu un documentaire super bien fait il y a des années... du coup, j'ai vraiment envie de lire cette version. Moi, c'est l'année de mes 14-15 ans que j'ai cessé d'être hot en patin artistique... du coup, je peux comprendre!

Écrit par : Karine:) | 12/07/2014

Oui, j'ai entendu parler d'un documentaire très bien fait, je ne sais pas si c'est le même, j'ai cherché sur la toile, je n'ai rien trouvé ... sauf une sorte de version télévisée assez ridicule !!!! Si tu as les références, je suis preneuse !

Écrit par : Athalie | 13/07/2014

j avais été tentée puis j'avais renoncé en lisant un avis négatif et voilà que tu me tentes à nouveau , bon je vais voir si j'ai le temps
Luocine

Écrit par : luocine | 18/07/2014

Laisse toi tenter, c'est un livre qui vaut mieux que le "buzz" fait autour, ce qui peut engendrer des déceptions, comme on le sait.

Écrit par : Athalie | 19/07/2014

Les commentaires sont fermés.