Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2015

Nouvelles (moins) fraîches d'un étonnant toujours voyage

Athalie.jpgDeux ou trois choses extraordinaires qui me sont arrivées en ce festival du livre de Saint Malo : (et qui n'ont rien à voir avec les livres)

Madame Taubira m'a serré la main. D'accord, elle m'a prise  pour personne, juste une main à serrer en passant dans les allées quasi incognito ( deux gardes du corps seulement avec oreillettes). Elle n'avait pas le cadre de la lucarne autour, j'ai hésité en me disant, je la connais cette dame ...  Ce qu'on est couillon parfois !!! (la veille, il m'est arrivé la même chose avec Audrey Pulvar ... Je me suis arrêtée devant son stand comme une poule qui a pondu un oeuf ... Elle a juste souri "Bonjour madame" ai-je répondu, et j'ai pondu un autre oeuf). Bon, Taubira et Pulvar, ce n'est pas la même chose, évidemment. Devant Taubira, je pourrais pondre un coquetier.

J'ai applaudi Val. Enfin, avant qu'il ne fasse du Val et m'explique comment penser juste. J'ai une excuse, c'était après la projection du documentaire excellent "C'est dur d'être aimé par des cons". A ce moment là, je me sentais vraiment Charlie. Après, Val nous a expliqué comment il fallait être Charlie. Et là, je ne sais pas, mais j'ai voulu être Charlie autrement. A ma façon, sans diktat de sanctification.

Il y a eu débat entre les A. Pas sur le choix du panini ( Chorizo y corazon, surtout corazon, pour tout le monde) mais sur l'importance du "mais" de Russel Banks et de Taiye Selasie (l'auteure de "Le ravissement des innocents", tellement belle, jeune, fine, intelligente, que Wolinsky aurait fait du Tex Avery) : "Il y a eu barbarie". POINT versus "Il y a eu barbarie MAIS". J'étais pour le point ET le mais. Ce qui n'est pas une version facile à tenir face à mes copines A. qui ont autant de mauvaise (et bonne) foi que moi  ... (Référence à la lettre signée par certains auteurs américains qui n'étaient pas d'accord avec l'attribution du prix du "Pen club" à Charlie dont Russel Banks et Taiye Selasie). J'espère que sur un autre plateau, au moins, quelqu'un a parlé à Russel Banks de littérature ...

Pour finir, Olivier Gallmeister est juste extraordinaire (mais ce n'est pas un scoop) ... La suite de "Lonesome dove" (qui est en fait le début) paraîtra en automne prochain, et "La colline aux potences" aussi, un éditeur  qui tient ses promesses, quoi ... 

Ah non, il en reste un, un attaché de presse de chez Albin Michel ... J'hésitais devant l'achat du dernier livre de Doeer, "Toute la lumière que nous pouvons voir". Il me dit que c'est très bien. Je n'en doute pas. Je feuillette quelques pages. Je reste dubitative. Il me demande ce que je viens d'acheter. Je lui montre "Les arpenteurs". Il m'a proposé " La battue" de Rohan Wilson. Je l'ai sous le coude. Le scoop, c'est qu'il y a des attachés de presse honnêtes. 

 

Commentaires

Russell Banks je l'aime. On s'en fout c'est pas le sujet mais moi je l'aime.

Écrit par : Une Comète | 26/05/2015

Comme je sais pas trop moi-même quel est le sujet de cette note, ce n'est pas moi qui te diras qui est hors sujet ! Et une déclaration d'amour à Russel Banks, que veux-tu je ne peux qu'être d'accord. Il resoire l'humanité ce type ! Et puis "De beaux lendemains" quand même ....

Écrit par : Athalie | 27/05/2015

C'est Oliver -pas Olivier (dixit une fan absolue de la maison d'édition, qui vient de demander trois Gallmeister à Babelio dont justement cette colline des potences, et qui pense avoir perdu l'autre volume de Dorothy Johnson qu'elle possède -que personne ne sorte!)(possible aussi que ce soit un emprunt bibli mais je doute)
J'aime beaucoup Madame Taubira!

Écrit par : keisha | 27/05/2015

Quoi ? Oliver et pas Olivier ? (déjà que j'ai appris pendant ce week-end que Pontichéry n'existait pas mais mais que c'était Pondichéry, ou l'inverse ... mince, j'ai déjà mélangé les consonnes ...)
Quoi ? Tu possédais un volume de Dorothy! Oliver m'a assuré que tous ces textes étaient en cours de réédition chez lui ... (ou alors je n'ai rien compris !). En tout cas, tu devrais te régaler avec "La colline des potences", je l'ai passé à pas mal de copines non fans du genre, et elle se sont converties, c'est dire !
Et madame Taubira, j'aime bien aussi, j'aurais pas été fière autrement ! Et puis se balader sans annonce officielle, sans le maire de la ville, sans un staff de "qui dit qui voir", sans discours, sans chichis dans les allées d'un salon du livre, je trouve ça pas mal ... En plus, juste à côté de moi, elle a été dire bonjour à Pascal Dessaint. Et là, elle savait qui il était. Chapeau !

Écrit par : Athalie | 27/05/2015

La battue a l'air très bien, sauf qu'on compare sa langue à celle de Mc Carhy, et moi ça me gèle d'avance!

Écrit par : keisha | 27/05/2015

Je ne connais pas Mac Carhy ... Si tu es gelée, c'est bon ou mauvais signe ?

Écrit par : Athalie | 27/05/2015

La colline des potences va être incontournable pour moi ;)

Écrit par : jerome | 27/05/2015

Recueil de nouvelles + la frontière du grand ouest qui recule + une écriture sans fioritures = pour toi !

Écrit par : Athalie | 28/05/2015

Tu ne connais pas Mc Carhy ????? pourtant t'en as dit du mal de la route sur la route d'un autre salon celui ci ... de beauté j'ose !
A plus poupoule ....

Écrit par : Agnès | 27/05/2015

Quoi, c'est ce Mc Carhy là ? pour moi, "la route", c'est Mc Carthy ... Décidément, il y a des problèmes avec les consonnes sur ce blog ! Si Mc Carhy est Mc Carthy, je me glace à mon tour ... Pourtant, j'ai lu la première page, avant de l'acheter, et il y avait des sujets avant les verbes ! Peut-être que comme les consonnes sur ce blog, elles vont s'autodétruire ? !

Écrit par : Athalie | 28/05/2015

C'est passionnant, tout ça ! Si, je t'assure ! Je vais voir un débat avec Taiye Selasi cet après-midi (Assises Internationales du roman à Lyon) et j'espère qu'on parlera de littérature et pas de "oui, mais" (j'étais au courant qu'elle faisait partie des signataires).
Bravo à l'attaché de presse qui t'a bien conseillée, je ne connais pas "La battue" et j'en suis plus curieuse que du Doerr qui a déjà fait des (semi) déçus !

Écrit par : Kathel | 28/05/2015

C'est des coulisses perso, mais parfois, c'est là où l'on s'amuse le plus ... Tu feras une note sur ta rencontre de cet après-midi, j'aimerais bien savoir ce que tu en penses ... ce que je sais déjà, c'est que les copines A. ont adoré le livre et que pour une fois, (elles vont hurler mais tant pis ... ^-^), elles l'avait lu avant moi !

Écrit par : Athalie | 28/05/2015

J'y étais aussi et c'est vrai que c'était un bon cru, et en plus il y avait un soleil magnifique :-)

Écrit par : cathe | 28/05/2015

Oui, c'était un bon cru, surtout maintenant qu'on a le truc pour commander les bouteilles de blanc à l'avance et mettre le bracelet autocollant au poignet. pas en même temps, évidemment, ça complique. Finalement, je ne suis pas allée aux débats sur la série noire, je suis restée traîner avec les copines en plein débat sur "Charlie", qui avait lieu en matinée. On a conclu cette deuxième journée sur un débat passionnant à l'univers avec Gauz, Fiston Mwanza Mujila, et (la trop belle) Taiye Selasie. Une animatrice de qualité, un bon moment de complicité et de sains fritages !!!!

Écrit par : Athalie | 28/05/2015

J'aime bien Christiane, je la trouve courageuse. J'aime la plume de Russell. Je pense qu'il y a une infinité de manières d'être Charlie et la première est d'être libre ! Oliver m'a l'air tout mimi et j'ai un roman Les arpenteurs à lire bientôt !!! D'ailleurs si une LC te dit avec moi (avant le 15 juin), alors ça me dit aussi !!! Bisous

Écrit par : Philisine Cave | 28/05/2015

J'ai été tellement surprise de la croiser que j'en suis restée andouille, en même temps que veux-tu dire à la ministre de la justice qui t'arrive dans le dos en te disant "Bonjour madame" ? Alors que tu es en train de refaire le monde du polar avec Pascal Dessaint ? Les pieds dans tes sandales avec du sable autour ?
Russel Banks, moi, comme pour Une comète, c'est "for ever". Ce type est d'une humanité tellement profonde (je parle de ses livres) que l'on en voit pas le fond ...
Sinon, pour la liberté de la presse, Val en a une conception très personnelle. l'entendre dire que les dessins de "Charlie" avait toujours respecté les individus, nous a fait mourir de rire avec les copines.... Certains des dessins me faisaient aussi mourir de rire, d'autres moins. Il ne devrait pas y avoir débat. Il y a eu assassinats. POINT. et MAIS (le mais porte sur la sanctification de Cabu, Charb, Wolinsky ... je les imagine désappointés de ne pas avoir le prix du Pen Book ^-^)
Oliver est un éditeur d'une qualité rare comme les textes qu'il édite. La preuve, à 8.00 du soir le dimanche, c'était le seul stand qui buvait du pinard !!! Il accompagne ses auteurs aux débats, en plus ! Je n'ai pas pu discuter avec l'auteur des "arpenteurs", mais je savais que je reviendrai avec ce livre ... Entre autres ... Partante pour une LC le 15 juin avec toi, ce sera la première, c'est sympa de me le proposer.

Écrit par : Athalie | 01/06/2015

McCarthy bien sûr, excuse moi. La route m'avait paru loooooooooongue. Il a écrit plein de bouquins avec chevaux cow boys et tout ça, mais hélas son écriture va me tenir à l'écart, dommage. On verra.
Pour D Johnson, il s'agit de Contrée indienne, totem 2013
http://www.gallmeister.fr/livres/fiche/97/johnson-dorothy-contree-indienne
Mais La colline des potences, faut voir aussi. Vraiment de l'excellent, cette auteur.
Gallmeister, ouaip, il existe, je l'ai rencontré (et un de ses traducteurs) excellent débat, j'ai appris plein de choses mais pas pris de notes, donc cela restera enfoui dans ma mémoire (vacillante) Sache cependant que la traduction chez Gallmeister, c'est du sérieux!!!

Écrit par : keisha | 30/05/2015

Interminable et insupportable cette route ... qui m'a valu un débat avec les copines sur une autre route, une vraie. Je crois que cela reste le seul bon souvenir de cette lecture, vu qu'en général, les A. et moi, on aime la même chose. Et là non. C'est aussi à cette occasion que j'avais découvert le blog d'Ingannimic. Un autre bon point pour cette lecture, horripilante par ailleurs. Du coup, je crains le pire pour "La battue" ...
Et moi aussi méa culpa, je parlais de "Contrée indienne" et pas de "la colline des potences" vu que ce titre n'est pas encore réédité ... (C'est quoi ce bordel sur ce blog ??? ^-^)
Et Mc Carthy peut écrire tout ce qu'il veut sur les chevaux, cow boys et tout ça, tout ce que j'ai appris à aimer avec Gallmeister, et ce n'est pas gagné ! je n'y reviendrai pas !Même traduit par Oliver lui même. Na.

Écrit par : Athalie | 01/06/2015

ok pour le 15 juin ! tape-là, ma belle !!!!

Écrit par : Philisine Cave | 07/06/2015

C'est parti ! Je finis "les infiltrés" et j'attaque "les arpenteurs" ... Tope-là ! notre première lecture commune, depuis le temps !

Écrit par : Athalie | 07/06/2015

Les commentaires sont fermés.