Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2015

(Re)lire Mauriac : un message de la coterie des sagouins/ sagouines

4412968_Fotor.jpg

Vous aimez que l'on vous conduise dans la dense amertume des obscurs tréfonds de l'âme ?

Depuis que votre arrière grand oncle a légué tout son héritage aux bonnes oeuvres de la paroisse, vous avez un scalpel contre la mesquinerie hypocrite de la bourgeoisie provinciale ?

Vous prenez un plaisir sadique à voir disséquer les failles des amours qui auraient pu être, mais ne sont jamais nés, étouffés dans le silence d'un feu de cheminée où le bois des landes crépite ?

Venez découvrir (ou redécouvrir) un univers suranné et oppressant, où toute joie est un péché, où la terre compte plus que les hommes ....

Mieux que Chabrol et Stephen King réunis, le monde impitoyable de Mauriac vous ouvre ses pages, peut-être un peu cornies et jaunies, mais terriblement palpitantes, pleines de rage et de coups de griffe.

Ingannmic et moi-même nous y sommes déjà risquées, à pas feutrés, nous avons rouvert "Génitrix" (ici pour elle et pour moi), goûté son poison distillé avec tant d'amour que nous vous proposons de nous rejoindre, plumeaux en main, pour dépoussiérer vos étagères de lycéens / lycéennes, de sagouins et de sagouines en herbe ou en puissance, langues de vipères s'abstenir ...

Le 30 ou le 31 de chaque mois (selon le nombre de jours du mois, ce qui va me demander un tant soi peu de concentration ...), rendez-vous autour d'une oeuvre, sans obligation d'inscription ou de suivi : on peut s'y tremper une fois, pour tenter, ou prendre le grand bain, sous le feu du soleil piégeux, quand même ...

Pour le 30 juin, "La pharisienne" vous attend au coin du bois.

 

 

 

 

 

Commentaires

Non, non, j'ai un mois anglais sur le feu, pour juin (et février, vous faites comment? ^_^)
Allez, j'avoue : j'ai eu ma période Mauriac, j'en ai lu, à une époque, tout ce que je trouvais...

Écrit par : keisha | 09/06/2015

Voilà qui ne m'étonne guère, que tu aimes le Mauriac ... Pour février, on a le temps de voir venir ... Et si cela se trouve, tu nous proposeras un titre pour ce mois-là ? ^-^

Écrit par : Athalie | 10/06/2015

Thérèse Desqueyroux est un roman splendide. Votre idée est excellente. Pour Les arpenteurs, est-ce qu'on peut décaler la LC au 16 juin (le 15, c'est la photo du mois !), s'il te plaît ? bisous

Écrit par : Philisine Cave | 10/06/2015

C'est marrant, je n'ai pas le meilleur souvenir de "Thérèse Desqueyroux" ... Mais bon, j'ai peu de souvenirs de beaucoup de romans de cet auteur. On verra quand y sera (tu nous rejoindras peut-être d'ici-là ?) Pour "Les arpenteurs", pas de souci pour décaler, je ne l'ai pas encore commencé, d'ailleurs ...

Écrit par : Athalie | 10/06/2015

relire Mauriac? sans moi ... je n'ai pas envie d'aigreur justement !

Écrit par : luocine | 10/06/2015

Ce n'est pas aigre Mauriac, tu sais, c'est juste un poil grinçant ^-^ ...

Écrit par : Athalie | 10/06/2015

Oh, oh, notre proposition ne rencontre guère de succès !!
Si je comprends bien, on ne peut compter pour le moment que sur Miss Sunalee, qui a posté un commentaire sur mon blog et ... Philisine ?

Écrit par : ingannmic | 11/06/2015

Effectivement, ce n'est pas la foule .... Pas grave, petite coterie deviendra grande ! (?)

Écrit par : Athalie | 12/06/2015

Les commentaires sont fermés.