Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2015

Les arpenteurs, Kim Zupan

les arpenteurs,kim zupan,romans,romans américains,western et cieLes arpenteurs ne sont pas des cow-boys, ni des vachers, ni proches des figures mythiques de l'ouest américain des westerns classiques, d'ailleurs, on n'est presque pas dans l'ouest, puisque l'on est dans le Montana, ce qui n'a d'ailleurs presque pas d'importance, sauf pour le côté grands espaces et trou du cul du monde en même temps. 

Les arpenteurs sont deux, et en plus, ils n'arpentent pas grands chemins, à vrai dire. Le titre en anglais est "The Ploughmen", ce qui, selon ma traduction toute personnelle donnerait quelque chose comme "des laboureurs nostalgiques qui traînent des charrues imaginaires et des grosses névroses" ou " des mecs qui remuent la terre de champs où pas grand chose ne pousse, mis à part des crimes et des fantômes, mais dont la poussière colle aux godasses et à l'âme". Pour moi, c'est plus juste, mais évidemment, je comprends l'éditeur, cela fait un peu long.

Le plus vieux des arpenteurs est un tueur sans remords, il a commencé très jeune dans la carrière, presque par hasard ( un histoire de chien qui japait un peu fort ...), et continue le job depuis des décennies, sans jamais se faire vraiment prendre, puisqu'il a une technique imparable, il disperse les morceaux de cadavres dans la nature pour empêcher toute identification. Son seul mobile est le vol. Il peut rester des heures sur le pas de la porte de sa ferme, et puis se lever et partir au boulot, laissant sa femme, Francie, comme seul point d'ancrage derrière lui. Ses grandes mains sont expertes à démembrer et à creuser des fosses, même si il l'aime, sa Francie ... Sur son dernier coup, il a laissé un partenaire vivant, ce va causer sa chute.

Dans le couloir où il attend son procès, arpente le jeune Valentine Millimaki, adjoint au coeur presque tendre, et un peu en vrac, à cause du manque de sommeil, le nouveau rythme de ses nuits de garde est en train de lui coûter sa femme, son point d'ancrage à lui aussi, sauf qu'elle en a vraiment assez de s'ancrer dans une ferme où la porte laisse passer les chacals, sans compter les courants d'air. Valentine est un homme de fantômes, celui de sa mère, celle de la ferme de son enfance, ceux des disparus dont il retrouve les cadavres, toujours trop tard, dans les montagnes où les hommes se perdent, s'enfuient, s'effacent ...

Face à face, l'un enfermé, l'autre presque libre, le salaud livre des brides de sa mémoire meurtrière au candide, qui semble devenir une proie, qui flotte ... Une pomme, une femme, une ferme, trois points communs de trop avec le tueur et ce n'est pas sans faire frissonner sa lectrice, qui reste attachée aux pages, tremblante comme un agneau survolée par les cercles concentriques d'un faucon au sang froid.

Oui, c'est un livre qui vous accroche, qui vous râpe dur et vous empoussière. De superbes pages, où la cadence des mots vous vrille une lectrice en plein vol de nature writing au-dessus du cul de basse fosse des âmes, et pourtant ... il y a du vide autour des personnages, je veux dire qu'ils ne sont pas vraiment plantés quelque part, l'itinéraire de chacun est elliptique et m'a laissée (un peu) au bord du champ final. Quelques points de suspension dans le récit, une impression de collage de deux histoires, (un peu) artificiel. Mais ce n'est qu'un bémol d'après lecture. Un petit bémol après une lecture que j'ai dévorée, c'est (un peu) injuste .... 

 

Une première lecture commune avec Philisinne Cave , en attendant les suivantes ... 

 

Commentaires

Un roman original, et si on y prête attention, de superbes descriptions de la nature...

Écrit par : keisha | 16/06/2015

J'y ai prêté beaucoup d'attention aux descriptions de la nature, d'ailleurs, on n'a pas vraiment le choix, elles sont superbes, et en même temps un peu décalées par rapport au nature writing habituel, ça fait "grands espaces confinés", très fort ! Merci de m'avoir tentée ...

Écrit par : Athalie | 16/06/2015

Merci à toi, ma belle : je devais lire ce roman mi-juin, grâce à toi, j'ai tenu l'engagement. J'ai tout aimé dans cette histoire, sombre mais qui offre de très belles réflexions sur la vie. J'ai aimé la relation entre ces deux hommes. Je n'ai jamais su où l'auteur voulait m'embarquer, et on peut dire qu'il m'a drôlement trimballer. C'est très bien écrit et décrit. Il a réussi à ne pas me faire plonger malgré la noirceur de son atmosphère. Franchement, c'est du superbe boulot. Et c'est quand tu veux pour une prochaine LC !!!!!!

Écrit par : Philisine Cave | 16/06/2015

qu'il m'a drôlement trimballée !!!!!!!!

Écrit par : Philisine Cave | 16/06/2015

Oui, c'est du très bon boulot, comme tu le dis, il m'a trimbalée aussi (je voulais pas que le vieux ... tu vois ... prenne le pas ... on va dire pour ne pas déflorer la fin ). Mais je ne sais pas pourquoi, alors que j'étais embarquée, justement, j'ai senti le boulot, comme un vieux western qui se termine dans un coucher de soleil crépusculaire mais quand même un peu guimauve .... Je chipote ...

Écrit par : Athalie | 16/06/2015

la toute fin est peu crédible, en effet mais bon, je n'en ai pas tenu rigueur à l'auteur (ce roman m'a vraiment emmenée là-bas avec eux). Grosses bises.

Écrit par : Philisine Cave | 16/06/2015

Oui, c'est vraiment la toute fin mon seul bémol ... En même temps, j'avoute, je tremblais que ce ne soit "l'autre option" (tu vois ce que je veux dire ...) que l'auteur ne choisisse ... Un des rares livres où je me suis dit "non pas ça !!!!" (tu vois toujours ce que je veux dire). Mais quand même, tu as compris le truc du pendentif dauphin, toi ?

Écrit par : Athalie | 17/06/2015

Que j'ai hâte de m'y plonger. (Il est dans mon challenge USA)
Super, ton billet, et ce, malgré tes quelques bémols!

Écrit par : Marie-Claude | 16/06/2015

Merci de ta visite ! Je ne fais pas de challenge, je n'ai rien contre, bien évidemment, j'aime bien les suivre chez les autres, mais j'aime trop vagabonder et changer d'avis. Du coup, j'ai découvert ton blog et tes conseils, une autre bonne surprise liée à cette bonne lecture. Ne tient pas trop compte de mon petit bémol, c'est un livre à lire.

Écrit par : Athalie | 17/06/2015

Celui là je l'ai noté mais pas encore ouvert , ouh le retard !

Écrit par : Dominique | 17/06/2015

Alors là .... Si toi tu as du retard que devrais-je dire à mon carnet de notes qui se remplit beaucoup chez toi !!! "Vadé rétro" ?

Écrit par : Athalie | 18/06/2015

je suis ABSOLUMENT certaine que si l'éditeur avait choisi ton titre ce roman serait à la une de tous les blogs!
La lecture de ton billet ne m'a pas amenée à mettre ce roman das ma liste, j'ai quelques échecs à propos des romans dur le Far West américain.En revanche, j'adore tes billets sur ce genre de livres.

Écrit par : luocine | 17/06/2015

En fait, il n'y a pas énormément de Far-west, presque pas en fait, mais c'est quand même une sorte de duel .... Pour la traduction des titres, je suis béton, t'as vu ? Faudrait juste qu'ils tiennent sur la couverture .... Et puis en plus, il faudrait que je m'arrête au titre ... pas certaine d'être embauchée par Gallmeister ^-^

Écrit par : Athalie | 18/06/2015

Comme Luocine, je pense que les titres que tu proposes sont bien plus accrocheurs !
A part ça c'est clairement un roman qui a tout pour me plaire, je ne pense pas que tu diras le contraire ;)

Écrit par : jerome | 17/06/2015

Surtout pas le contraire, non, il est pour toi ! On attend ta note ... Merci pour mes titres, je vais les soumettre à Sir Oliver .... Un de ces jours ...

Écrit par : Athalie | 18/06/2015

pareil, j'ai zappé le pendentif ! A croire que je n'ai pas lu ce livre (alors que si !!!!). Je pense que mon cerveau très occupé par les maths en ce moment, élague les détails qui pourtant pourraient s'avérer fondamentaux. Sinon, tu as raison, il faut rendre gloire à Keisha qui est en partie responsable de notre LC. À renouveler of course !!!!

Écrit par : Philisine Cave | 18/06/2015

Of course ! je remets prochainement à jour ma liste des "A lire" et on voit avec la tienne ... Et pourquoi pas un petit Mauriac, hein ? ( non, je n'insiste pas, c'est juste que Maurac, c'est drôlement bien ... et il arpente aussi, pas les mêmes terres ... Quoique ...)

Écrit par : Athalie | 19/06/2015

J'adore les titres que tu proposes ! Mais Les arpenteurs peut avoir plusieurs sens aussi, alors, ça passe, même si c'est moins original... :) Ce roman me fait de l’œil mais je l'attendrai sagement en bibliothèque...

Écrit par : Kathel | 19/06/2015

Mes traductions du titre sont plus qu'approximatives, et sont, évidemment, des jokes, je ne doute pas qu'un puriste (ou un connaisseur ...) de la langue anglaise puisse être horrifié par mes divagations subjectives. Pour le roman, il est très bien, mais j'attends l'avis de mon homme pour confirmer ou non mon petit bémol. Ou pas. A voir chez Philisine qui n'en a pas, de bémol.

Écrit par : Athalie | 19/06/2015

Les commentaires sont fermés.