Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2015

ça ne va juste pas être possible, je me dis

 

5937932-tas-des-livres-ouverts-et-des-verres.jpg

ça ne va pas rentrer dans le time-in ... Ou alors, j'arrête les visites de châteaux et d'abbayes, j 'arrête les apéros avec les copains, j'arrête les baignades dans la piscine ( ce qui est hors de question, vu que je viens de m'acheter un nouveau maillot de bain "Princesse tam-tam", que je suis épilée de près, des mollets jusque la moustache ( que mon "salon de beauté" appelle "épilation des lèvres" ... J'adore, une fois, j'ai dit " c'est pour la moustache", et la jeune fille fille m'a rétorqué "Vous voulez dire, le dessus des lèvres". Ben oui, c'est ce que je voulais dire))

Et là, je me dis "ça va pas rentrer", dans la voiture non plus, d'ailleurs. J'ai compté : 59 bouquins sur l'étagère des non lus, plus trente sur l'étagère des "non lus que je ne lirai sans doute jamais", mais que je garde "au cas où". Sans compter le dernier en date que mon amie A. m'a convaincue d'acheter en dernière minute (très facilement, il faut le dire,mais il est petit, petit, et elle m'a garanti un page turner), sans compter ceux des enfants, fiston et fifille, sans compter ceux de mon homme (mais eux, ils comptent à peine, en été, il regarde ceux que je viens de finir et il me demande : "il est bien celui-là ?", après, il copie, le lâche, mais cette lâcheté  nous permet de ne pas acheter un coffre de toit, quand on part, ce qui me permet d'acheter d'autres livres dans les petites librairies indépendantes que je croise ....)

Quinze jours, je n'ai que quinze jours pour écluser les apéros, les baignades, les châteaux, les abbayes, rédiger les notes, publier les d'avance au cas où j'aurais la flemme d'en faire des fraîches, sans compter le temps de couper les tomates et de mettre de l’huile d'olive dessus, de couper le basilic et d'aller voir ma fifille plonger ... "ça va juste être pas possible", je me dis ...

Il va falloir faire les marchés du coin, traîner le matin, regarder le soir tomber le soir ... mettre les paréos à sécher, et refaire le monde, comme si celui qui existe n'existait pas. Lire. Mais pas tout, ça ne va juste pas être possible ...

 Les sélectionnés de cette année sont (il y en a qui reviennent en deuxième année) par ordre de préférence de lecture, que je ne respecterai pas, je le sais !) : 

"Le fils" Philipp Meyer (et hop, dans la caisse, je veux dire la caisse qui doit rentrer dans la voiture)

"Un vent de cendres" Sandrine Colette, parce que qu'il est petit. 

"Incandescences" Ron Rash, parce que ce sont des nouvelles, et que c'est bien d'alterner, même quand on n'aime pas les nouvelles, mais qu'on adore Ron Rash. 

"Passé imparfait" Jullian Fellowes, parce qu'il est gros, et que les gros après les nouvelles, c'est bien. Et que un parfum de "Downton Abbey", cela ne nuit pas.

"Vertige", Francis Thilliez, parce qu'un peu de "page turner" ne nuit pas non plus, si je veux tenir le rythme.

"Warlockk", Oaley Hall, parce que qu'il faut bien que je commence à me  la coltiner ma récolte nantaise, celle conseillée par Bertrand, de la librairie "Vents d'ouest" ( le dealer qui vous fait croire que vous avez gagné le gros lot dès que vous avez mis un pied dans dans son saloon)

"L'île du point Nemo" de Jean-Marie Blas de Roblès, parce que j'adore Jean-Marie Blas de Roblés. Point.

"Le ravissement des innocents", Tayiye Selasi, par ce que toutes les A. ont aimé, et que je ne l'ai pas lu. Et que normalement, c'est moi qui commence. Non mais.

"Le général du roi", Daphné Du Maurier. Parce que depuis que j'ai redécouvert la Daphné, pas question de partir en vacances sans elle.

"Qui touche à mon corps je le tue", Valentine Goby, parce qu'il est tout petit, et que j'ai super envie de le lire, depuis .... un certain temps ( tout ce que j'espère maintenant, c'est qu'il a aura de l'attente dans les files d'attente pour les châteaux)

Dans le même but, je prends "La femme aux pieds nus" et "Inyensi ou les cafards", Scholastique Mukasongha, sauf que que quand j'arriverai à me prendre le billet pour le château, je serai tellement en larmes, que je ne suis pas certaine que l'on me laisse rentrer ... 

"Tu ne verras plus", Pascal Dessaint, au cas où un coup de noir me manquerait.

"Les belles choses que portent le ciel" Dinaw Mengestu, pour compenser le noir

"La colline des potences", Dorothy M. Jonson, parce qu'un peu de retour dans les grandes plaines ne fera pas de mal.

Et les autres; les pavés pour exploser ma première participation au challenge de Brize :

"Yeruldelgger", Ian Manook,

"Le chardonneret" de qui tout le monde sait qui,

"La chute des géants", Kent Follet, vu qu'il faudra bien que je le lise un jour,

" Karoo", Steve Tesich,

Et si quelqu'un me dit que cela n'est pas possible en quinze jours, je lui mange son château. Parce que dans la voiture, il va falloir aussi faire rentrer les sacs de fringues, et c'est que que ce n'est pas gagné. Non plus.

PS : c'est rentré (dans la voiture ...) et au moment où je publie, je suis arrivée à destination, et sans sans encombres que j'ai fait ma première entorse à la liste, j'ai commencé par Daphné ... 

 

 

Commentaires

...elle est folle ...
bonnes vacances les gens!

Écrit par : Mior | 01/08/2015

Complètement folle dingo, mais tel est mon plaisir !

Écrit par : Athalie | 02/08/2015

Mouarf!

Écrit par : keisha | 02/08/2015

Comment interpréter ce Mouarf ? Moqueur ? laudatif ? Dédaigneux ? Admiratif ? Ecoeuré ? saoulé ? Envieux ? ( et oui, je suis un peu du côté de chez Cyrano ....)

Écrit par : Athalie | 02/08/2015

Ce serait peut-être possible en évitant de dormir ? Bonnes vacances !

Écrit par : Kathel | 02/08/2015

Oui, ce serait une solution .... Mais un peu radicale quand même ! ( encore plus que me priver d'apéros avec les copains !)

Écrit par : Athalie | 03/08/2015

Ah ben oui quand même.... Nous avons Karoo en commun.
Bonnes vacances !

Écrit par : Valérie | 02/08/2015

Ouais, quand même ... "karoo" me tente depuis longtemps, mais je me demande si je ne vais pas le ramener ... J'ai déjà complètement fichu le désordre dans ma liste ! et après Laphné, voilà que j'attaque "Le chardonnet". En plus, i fait tellement chaud que j'ai un handicap supplémentaire ... Les pages me collent aux doigts !

Écrit par : Athalie | 03/08/2015

Pour ma part, je ne m'inquiète jamais, ça finit toujours par rentrer quand monsieur cesse de grogner.
Moi tu vois, j'ai éliminé depuis très longtemps la case baignade : pas d'épilation et des heures de lectures en plus ! Et puis les vacances en Bretagne (Crozon)ont ça de bon : je ne sors pas, ne vais pas à la mer, je suis dans le jardin avec mes chats et mes livres. Levée vers 6 heures, matinée vidéo jusqu'au lever des autres (tous les autres, ils sont 5 dont 4 ados et je n'ai encore vu personne à presque 9 heures ce dimanche...), un peu de blog et voilà comment on fait baisser sa PAL !

Écrit par : Sandrine | 02/08/2015

Mon monsieur à moi, ne grogne plus, enfin, pas très fort. Il a fini par admettre que cela fait parti de mes nombreux rituels et conduite livresque addictive ...
Pour Crozon, , que je connais moins bien que Prades, mais quand même un peu, je comprends que tu passes la case baignade ! J'ai beau adorer cette côte, je déteste les doigts de pieds gelés (mais la piscine qui me tend les bras est a 27 degrés en ce début de soirée, j'ai donc un autre handicap pour tourner la page définitivement ....)
Bonne vacances dans ton jardin, amitiés à tes chats (je suis entourée de canards ...) et très bonnes lectures (et si la pratique des blogs fait baisser ta PAL, tu as bien de la chance, moi, c'est l'inverse !)

Écrit par : Athalie | 03/08/2015

Tu as eu beaucoup d'ambition, mais peut-être n'y a t il pas de librairie ooù tu vas, le Roblès me tente infiniment (et je n'ai pas trop aimé le Manoock). Passe de très bonnes vacances et refais bien le monde, il en a tant besoin.

Écrit par : sous les galets | 02/08/2015

Non, ce n'est pas de l'ambition ! Mais de la précaution ! On ne sait jamais ce qui peut arriver (en des temps plus anciens, je balançais ironiquement que j'étais parée en cas d'invasion par les bolchevicks ). Mais en fait, j'aime bien transporter ma libraire portative. Ce qui ne m'empêche pas de me laisser tenter par d'autres librairies ... Pour l'instant, j'ai été raisonnable !

Écrit par : Athalie | 06/08/2015

"Le fils", je viens de le lire, j'ai beaucoup aimé ... et c'est un pavé ;).
Bonnes vacances (et je suis curieuse de connaître le pourcentage de lus par rapport aux livres emportés, mais tu as raison et je fais pareil : il faut avoir le choix et on ne sait pas d'avance ce qui peut aussi nous tomber des mains) !

Écrit par : Brize | 06/08/2015

Bon, "Le fils" était le premier de la liste ... Mais j'ai attaqué un autre pavé "Le chardonneret" ! Lectrice inconséquente que je suis .... Mais après, je ferai dans le court, ou pas ! Mais oui, j'en emporte toujours pas mal avec moi, des livres, c'est une rassurance d'avoir de quoi j'ai envie avec moi (qui a dit conduite névrotique ?)

Écrit par : Athalie | 06/08/2015

Wouah... moi j'avais emmené uniquement le deuxième tome de Don Quichotte, entamé avant mon départ, et même pas encore fini !!

Écrit par : Ingannmic | 15/08/2015

C'est à cause du Finistère sud ! Y'a trop de moulins à vent !

Écrit par : Athalie | 16/08/2015

Les commentaires sont fermés.