Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2015

L'île du point Nemo, Jean Marie Blas de Roblès

l'île du point nemo,jean marie blas de roblès,romans,romans françaisCe livre est ... PFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF !!! Un concentré de moules à gauffre, une espèce de loup garou à la graisse de redoncules des mille sabords du capitaine Haddock ... Courez vous encordez vous-même au mitrailleur à bavette car voilà un mitrailleur à histoire taillé comme un moulinet à la Jules Verne, à la Dumas, à la Pérec, à la Roussel, au Facteur Cheval, à la Voltaire, aussi ( mais sans cette andouille de Pangloss qui ralentit sans arrêt l'histoire), à la Sherlock Holmes avec cocaïne comprise, sans Milou moralisateur et où Tintin aurait (enfin !) vu quelques films (un peu) pornos drôlatiques.

Et me voilà sèche de la plume comme une lectrice qui cherche comment commencer un résumé, d'avance voué à l'échec, un marin d'eau douce qui a vu passer, et a avalé une baleine à mille bosses. Comment résumer ce livre qui est un concentré de superlatifs, un hybride atypique, une pieuvre à mille pattes avec dans les rôles principaux trois mousquetaires, un félon, une gentille Milady et un serpent à plume ?

La première page a des parfums des jardins d'Hamilcar, à Mégara dans les faubourgs de Carthage, la quatorzième commence à planter les trois mousquetaires façon Conan Doyle, et après, c'est magique, vous êtes dans le ventre de la baleine et vous péchez un Bonacieux qui n'arrive pas à bander, mais dont la femme ne manque pas de constance. Par ailleurs, un mystérieux diamant a disparu des coffres d'une Lady écossaise, alors que trois pieds momifiés ont été repêchés sur les côtes. Les trois pieds, de pointures différentes et chaussés de basket de marque inconnue, vous mènent dans un Moscou Pékin digne de la plus Belle époque, jusqu'à dériver de mains de maître sur l'océan du Nautilus ressuscité.

Entre temps, coincé entre deux ou mille autres rebondissements tatoués sur le fondement d'une prostituée ex soeur siamoise et unijambiste, vous croiserez Sarah Bernard,  avec une canne à ressort (une sorte d'ancêtre de la James Bond Girl). Entre temps encore, les liseuses numériques se prennent les pieds dans le tapis et les cigarettières cubaines mijotent la révolution par la lecture.

En effet, ce livre est un hommage à la lecture, un concentré de sa puissance, un dirigeable (fort bien dirigé) atomique qui mêle avec maestria les strates de ces lectures collectives, qu'on les aime ou pas ... Moi, franchement Jules Verne m'ennuie et le Tintin m'horripile, pour rester sobre, mais là, vu comment le Jean Marie Blas les a mitonnées, ces figures, j'ai tout avalé, et le Milou avec.

Commentaires

Ah, mais c'est parfait ainsi, ce n'est pas un résumé, ou peut-être, c'en est un, en tout cas, tu éveilles l'attention de le lectrice matinale aux yeux encore pleins de sommeil !

Écrit par : Kathel | 08/09/2015

Disons que c'est un résumé d'un livre inrésumable ! Mais d'un livre à lire ! Même si on en apprécie pas forcément, les références, c'est une machines à histoires extraordinaires.

Écrit par : Athalie | 08/09/2015

J'avais aussi adoré, on fait de belles découvertes chez Zulma !

Écrit par : Hélène | 08/09/2015

je ne me souviens pas de ta note ... Sans doute l'ai-je lue en diagonale comme d'habitude lorsque je sais que je vais lire le livre et que je ne veux pas me laisser influencer par un avis qui compte pour moi. Je vais tenter de retrouver ce que tu en as dis. En tout cas, enthousiasme partagé et pour l'auteur et pour cette maison d'édition.

Écrit par : Athalie | 08/09/2015

J'espère bien que kathel va craquer! J'en avais fait un coup de coeur, à ma bibli, j'adore quand on raconte les histoires comme ça!

Écrit par : keisha | 08/09/2015

Oui, j'espère bien que Kathel et plein d'autres vont craquer, c'est juste du bonheur ce livre ! j'avais vu pour le coup de cœur chez toi, mais je ne pensais pas qu'il allait m'emporter autant. Pire que "Là où les tigres sont chez eux", premier titre de cet auteur que j'ai lu. Je le conseille aussi.

Écrit par : Athalie | 08/09/2015

me voilà assommée! devant tant de passion, je le mets dans une liste mais saura-t-il y rester....

Écrit par : luocine | 08/09/2015

Il faut, il doit rester dans une de tes listes ce titre. J'espère ne pas avoir assommé trop fort, quand même, mais passionnée, je reste et assume !

Écrit par : Athalie | 08/09/2015

gé-nial ! le billet , et le livre aussi, donc . j'hésitais depuis le début devant ce bouquin, là maintenant, je cours, je vole et me le procure à la première occasion :-))

Écrit par : Mior | 11/09/2015

Ooooooh! J'ai lu plusieurs billets sur le roman. Même que je l'ai. Mais là, il me le faut. Juste... il me le faut!

Écrit par : Karine:) | 18/10/2015

Si tu l'as sous la main, ce livre, plonge !

Écrit par : Athalie | 19/10/2015

Les commentaires sont fermés.