Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2015

Rentrée littéraire de mon cru

5937932-tas-des-livres-ouverts-et-des-verres.jpgQui a dit rentrée littéraire ? On peut avoir la rentrée qu'on veut, moi, je prends l'autre ...

L'autre, comme traîner en terrasse devant une librairie (indépendante, comme il se doit, et où l'on a une carte de fidélité, comme il se doit, aussi), se retrouver gardiennes de vélos et de trottinettes (parce la maman n'avait pas d'anti vol et que mon amie A. et moi, on n'a pas des têtes de voleuses de vélos, ni de trottinettes d'enfants, et que la maman voulait acheter des livres et que A. et moi aussi (enfin, surtout moi), on n'a pas des têtes à dire non à une maman qui veut acheter des livres à ses enfants. Sauf que la maman, elle a dit : "j'en ai pour cinq minutes" et que si on avait été payées au tarif d'un parcmètre, on aurait pu acheter encore plus de livres.

Après cet intermède, on a réussi à rentrer dans la librairie, mon  (encore) amie A. a tenté (encore) de me refiler le dernier Angot, qu'elle soit pardonnée ... On a tous des moments d'égarements et d'aveuglement, la preuve, j'ai égaré le dernier Carrère sous mon lit pendant tout l'été, alors que je l'ai emprunté à la dite amie A. depuis un an.

Et quand j'en suis ressortie de la librairie, mon sac était plus lourd que le sien, ce qui est rare :

"Constellation" d'Adrien Bosc, parce qu'elle me l'a recommandé, que je l'ai terminé dans la soirée, et que franchement, c'est juste ce qu'il me fallait. Ben oui, je voulais du court et léger. Léger, pour ce titre est un peu à nuancer, on ne se refait pas A. et moi, mais court, oui. (je n'avais pas encore lu l'article de Keiska sur  deux livres de Charlotte deTurkeim que j'ai noté depuis "Pop corn mélody" et "Le joli mai de mai"pour les courts légers qui peuvent aussi terribles ...).

"Le village" de Dan Smith, parce sur la quatrième de couv, il y a marqué "deux corps d'enfants atrocement mutilés" et que là, A. et moi, on ne peut pas résister (depuis "Les orpailleurs" de Thierry Jonquet, je me suis rendue compte qu'en littérature, j'avais un côté sadique). Alors que j'ai reposé "la lettre à Helga" à cause d'une mention d'un éleveur de mouton qui cause d'amour, ce qui est beaucoup trop glamour. (je rassure mes lectrices, je suis fan de "Dontow abbey", mon amie A. non, elle, c'est Rambo.)

"Le rire du grand blessé" de Cécile Coulon, parce que j'aime bien l'univers décalé de la demoiselle, et que l'histoire a l'air complètement déjantée. (pas légère, non plus, mais une histoire de livre qui parlent de livres, j'aime bien aussi, voir ici, aussi)

"La couleur des ombres" de Colm Toibin, parce que j'avais noté un autre titre chez Katel, qui présentait d'ailleurs un autre titre, mais que, comme celui que j'avais noté n'y était pas, j'ai pris celui-là. Je suis logique, quoiqu'en disent certaines mauvaises langues, puisque c'est le même auteur.

"L'égaré de Lisbonne", parce que depuis que Luocine s'est mise à lire des romans historiques, sans aimer les romans historiques, elle me fait trop envie.

"Il pleuvait des oiseaux", parce que je l'ai vu partout, mais qu'en lisant le quatrième, là maintenant, j'ai comme un doute ... Il n'y a pas d'éleveur de moutons, mais comme une annonce d'un bucolisme de bon aloi qui peut m'hérisser le poil du héron. Le léger soit, mais, l'émerveillement ... Bon maintenant, il est dans la besace, on verra bien !

" La traversée du continent", de Michel Tremblay, parce que depuis le temps que je veux lire cet auteur, il serait quand même temps que je me décide. Mais il n'est pas court et visiblement pas léger, je sens que m'éloigne de mon but premier, et il me reste encore de la place sur les bras ( sans compter ceux de l'amie A. qui sont presque vides, juste "Une vie animale" (très, très court, très très bien, très très lourd).

"Les filles de Hallows farm" rejoint la besace, à cause de ... et puis comme de toute façon, je n'en suis plus à un près, je tope "Avril enchanté" de E. Von Arnim au passage, à cause de la couverture, qui elle au moins, correspondant au point de départ. (J'avais dit dit léger ... je suis lestée, mais so british, quasi essoufflée de trop de rentrée littéraire  ...)

Mais bon, entre un far breton et un beignet fourré au caramel beurre salé (oui, fifille m' a refilé le virus), il reste encore de la place pour la BD pour mon homme, le dernier tome du "chat du rabbin",et, best of the best, le deuxième tome de l'adaptation en roman graphique de l’excellentissime série pour ados, "Quatre soeurs" de Malika  Ferdjouck pour fifille. 

L'avantage de se trimbaler un gros sac de bouquins, c'est qu'aprés, vous modérez  les achats de flamants roses, et de Bambi veilleuse. (Pour les initiées au kitsch de très bon aloi, la nature, je l'aime en rose bonbon, ou en plastique )

 

 

 

Commentaires

Bon, je vais arrêter d'écrire des billets sur plein de livres formidables parce que je vois que mon influence ici est nulle !

Écrit par : Sandrine | 11/09/2015

Mais non, mais non, tes conseils sont entendus .... C'est juste que la rentrée littéraire ne m’intéresse pas assez pour que je me lance dans l'achat de livres brochés ! Je joue stratégique ! J'attends que tu aies tout lu, et l'année prochaine, je me jette sur les formats poche ...

Écrit par : Athalie | 12/09/2015

Moi non plus je n'ai pas une tête de voleuse... On me demande parfois 'pouvez vous garder mon sac?'
Avril enchanté n'est pas récent, mais tu vas te régaler!!! Une britisherie qui se passe en Italie, que demander de plus? (ici il pleut)
Je lis avec effroi ta conclusion. Si j'ai bien compris, tous mes billets sur la nature, les p'tits oiseaux, les sequoias, les ours, les brins d'herbe, le méditatif dans le vert, je me fatigue pour rien?
Je note que pour un cadeau, la boule avec neige ça m'a l'air parfait (j'adore aussi ces kitscheries)

Écrit par : keisha | 12/09/2015

C'est bien d'inspirer confiance .... même quand il ne s'agit pas de conseiller des livres ^-^. J'avoue avoir un peu exagéré dans ma dernière phrase, j'aime bien la nature aussi en vrai, mais moins que dans les livres ... et dans les boules avec neige !

Écrit par : Athalie | 12/09/2015

Que j'aime venir te lire
Pour bien souvent repartir
Avec un grand sourire...

Écrit par : manU | 12/09/2015

Et sans un livre à lire ? snifff !

Écrit par : Athalie | 12/09/2015

RECTIFICATIF
Je suis la A qui suit l'autre A dans les librairies indé mais avec carte de fidélité en ce qui me concerne ...
1) Le village et ses deux corps atrocement mutilés ... le concepteur de la 4ème de couverture ferait bien de relire son Robert ! un corps sur deux et d'une et l'adverbe ''atrocement'' on l'a lu employé plus justement mais excellente traque (traqueurs / traqués et détraqués s'y bousculent et changent de rôle sans cesse)
2) Une vie animale : je confirme très court très lourd très dur .
3) Quand vas tu comprendre que moi c'est pas Rambo, c'est Terminator (1 et 2) mon kif !!!
4) Je conseille Un papa de sang mais il faut avoir lu je crois les récits des marais rwandais ! que j'ai lus . Le travail de collecte de la parole des bourreaux et des victimes avec photos de Depardon ... en ces temps de folie meurtrière, il est plus que temps d'apprendre du passé . mais non cette conception est sûrement dépassée

Écrit par : Agnès | 14/09/2015

RECTIFICATIF (2)
Tu n'as pas sorti ta carte de fidélité ... Ou alors ma mémoire poisson rouge m'a encore joué des tours !
1) Le village, juste un bémol, la mort du du fils, elle sert à quoi ? Sinon, juste d'accord avec toi, je me suis prise aux pièges du récit. La même collègue qui m'avait conseillé celui-ci m'a fait une liste de ses lectures d'été. Côté mutilations, je crois que l'on va avoir de quoi. Je te redis dès que j'ai réussi à noter tous les titres.
2) Tu n'as pas dis très bien ? Un roman qui m'avait coupé le souffle (j'ai oublier de dire, très bien écrit, aussi mais A. M. n'avait pas aimé)
3) Quand vas-tu comprendre que comme je n'ai vu ni Rambo, ni Terminator, donc je ne fais pas la différence entre les deux, moi mon kiff, c'est Fabrice (celui de Waterloo) ... Ou Angélique marquise des anges vs Sissi...
4) dépassée par qui ? les meurtriers ? le concept de "folie" meurtrière me laisse des doutes ... à cause d'une certaine Hannah Arendt "la banalité du mal" que tu connais, évidemment. "Un papa de sang", je ne connais pas, par contre,il faudra que que tu m'en causes. les récits des marais rwandais, c'est bien les textes de Hatzfeld ? Pas réussi à les lire. Toujours pas.
5) Comment caser un flamant rose dans cette histoire ?

Écrit par : Athalie | 14/09/2015

RECTIFICATIF 3
1) J'ai bien une carte de fidélité
2) Je suis bien plus âgée que De Kerangal
3) Très court, très dur, très bien
4) j'ai plus de testostérone que toi , c'est évident !
5) Je viens de prêter les récits des marais d'Hatzfeld à un collègue , prof de physique .... il va pas me le rendre tout de suite, je le sens .
6) Tu ne l'auras que quand Carrère sera sorti de ton lit de toute façon !
7) Temps très breton prévu mercredi la virée shopping s'annonce mal mais avec un peu de pâté Hénaff dans les poches, in devrait s'en sortir.
8) Pour le flamant, je réfléchis ... n'est pas Prévert qui veut !

Écrit par : Agnès | 14/09/2015

1) Tu l'avais oubliée
2) Cela ne se voit pas, et en plus, elle est blonde.
3) Me voilà rassurée
4) Me voilà rassurée aussi, j'avais peur de prendre du muscle, ce serait dommage à mon âge ...
5) J'ai le premier tome depuis cinq ou six ans à lire. Vu que je viens de me lancer dans "Passé imparfait", je crois qu'il va attendre encore un peu. Et aussi parce qu'un jour, j'ai lu les dix premières pages, et qu'après, je n'ai pas pu. C'est du vrai, pas du roman.
6) Comme je n'ai pas fait de 6) je ne vois pas de quoi tu me prives ... Et Carrère est sorti de dessus le lit, depuis que je me suis aperçue qu'il y était ... Il y a dessiné quelques moutons ... N'est le petit prince qui veut !
7) En plus pas de nuances de gris à l'horizon, que du gris plat !
8) Note commune ? On en avait parlé avec A. M. "Sur les traces du flamant rose", tu t'y colles ?

Écrit par : Athalie | 15/09/2015

Pour le projet de roman à 5 mains ( Anne O et M vous ne venez presque jamais ...) soit
A la recherche du flamant rose perdu mais ça veut dire qu'on s'inspire de la recherche et ça va être costaud (je n'ai lu que la 1ère page)
soit à la poursuite du flamant rose et on se refait une série de films australiens pourris
soit le flamand rose vous salue bien mais l'espionnage n'est pas ma tasse de thé ...

PS j'avais ma carte de fidélité !
re Ps trop cool le blouson
rere PS on lui invente un pote : Leprince Desnuées ... à Mozart Bidouille ?

Écrit par : Agnès | 16/09/2015

Leprince Desnuées 1 - Oscar Panouille 0 . Je vote pour. Pour le projet de roman à cinq mains je vote pour tous les titres, mais pourquoi les films australiens pourris . Indiana ?
PS : suis carrément jalouse du blouson ... Remarque du fiston quand j'ai essayé ma robe de rêve : " Elle est un peu large, non ? "
REPS : j'ai lu tout Proust, trois fois, même pas obligée, et c'est drôlement bien. Mais bon, ça date, et c'est long ...

Écrit par : Athalie | 17/09/2015

A la poursuite du diamant vert ... c'est australien je crois ... ( ou ça se passe en Australie ?)
Indiana c'est à la recherche de l'arche perdue !!! Harrison Ford, Schwarzi mais enfin Nath que faisais tu dans les années 80 ???? Lire trois fois Proust tu vois où ça te mène ?
PS Ta robe est superbe et te va à ravir ! les fistons, ça ne sait pas tout ...Regarde le mien crois que je vais fêter mes 40 ans ... bientôt

Écrit par : Agnès | 17/09/2015

Quoi ? ce n'est pas tes trente ans ? Comme quoi même les amies se trompent ... Dans les années 80, tu étais encore en couches culottes, non ?
" A la poursuite du diamant vert" dans mon souvenir, cela se passe en Amérique du sud. d'ailleurs, il y a des caïmans ( je crois) , comme quoi ce n'est pas "Crocodile dandee" !
Oscar Panouille et Leprince Desnués attendent le début de leurs aventures ... Tu lances en premier, après je les présente, et suive qui veut ! ça te dit ?

Écrit par : Athalie | 20/09/2015

L'affreuse confusion .... crocodile dundee bien sûr ! Quelle imbécile je fais... J'ai lu le recueil dont tu parles dans la dernière note : tout à fait d'accord sur tout ! C'est assez rare pour le préciser .
Je veux bien lancer donc l'histoire
Longtemps Oscar Panouille s'était couché , dans son petit nid douillet, de bonne heure ...
(à suivre)

Écrit par : a | 20/09/2015

C'est un peu court, jeune fille, on n'aurait pu dire, bien des choses en somme ...
Et comment cela ! c'est rare que l'on soit d'accord sur un livre ? Mis à part "La route", qui reste une exception mémorable, je ne vois pas. Il est vrai que tu n'as pas lu tout Proust ....

Écrit par : Athalie | 21/09/2015

et le dernier Angot ...
Bon je reprends
''Longtemps Oscar Panouille s'était couché, certes, dans son petit nid douillet mais de bonne heure'' et ça change tout !

Écrit par : Agnès | 21/09/2015

Et que faisait Le prince Desnuées pendant ce temps là, hein ? Il se prenait pour Indiana sans doute, en combattant les diamants verts ?

Écrit par : Athalie | 23/09/2015

Les commentaires sont fermés.