Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2016

L'énigme des Blancs-Manteaux, Jean François Parot

l'énigme des blancs manteaux,jean françois parot,romans,romans français,romans historiques,romans policiers,séries policièresLe premier tome d'une série qui joue dans la cour des policiers historiques et présente tous les traits d'une série à suivre.

Nicolas Le Floch est tout droit sorti de sa Guérande natale où rien ne le prédisposait à une illustre carrière. Il est envoyé à Paris, sans rien y comprendre, mandaté par son parrain, auprès de Monsieur de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV et aussi, grands collectionneur de perruques. Nicolas est du genre héros populaire, par ses origines, pour commencer. Enfant trouvé, il a cependant été bien élevé et choyé par un chamoine éclairé et sa fidèle servante qui l'a initié aux parfums culinaires. Il est plein d'autres qualités, honnête, perspicace, il attire naturellement la sympathie et les amitiés ... Son apprentissage dans le monde du crime va donc se faire à la mode exprès.

Bombardé espion de qualité, il se retrouve enquêteur muni des pleins pouvoirs, traitement exceptionnel qui permet à l'enquête de s'étoffer rapidement. Et elle est en fait plutôt touffue, d'autant plus que le cadre historique, le Paris du XVIII ème siècle, est reconstitué avec force détails, visuels et olfactifs. On se plait à suivre l'apprenti dans les différents milieux sociaux que son enquête l'amène à côtoyer ; de la maison bourgeoise à la maison de plaisir, en passant par la gueuserie des indicateurs ou des témoins, en flirtant avec le monde du jeu et de la corruption.

les personnages secondaires permettent aussi de pénétrer un peu plus l'esprit du temps ; on sent l'esprit philosophique qui s'incarne dans certains et se mêle aux fragrances du bon goût qui permettent de goûter, par procuration livresque, à un certain art de vivre, et de cuisiner ...

En effet Nicolas est fine gueule, en plus d'être fin d'esprit. Il débusque, avec quelques encombres quand même, la vérité derrière les cadavres qui s'accumulent .. mais seulement ceux des méchants, même des méchants innocents, ce qui assure une lecture fluide et sans à-coups dérangeants pour les cœurs sensibles. Il y a bien quelques autopsies et flatulences mortifères et macabres, mais rien de bien sordide finalement. Et à la fin, tout s'éclaire dans le meilleur des mondes possibles ...

Intrigue bien pensante, enquêteur de bonne foi, documentation de bon aloi, époque puissante en possibles rebondissements divers, variétés des plaisirs ... De bons ingrédients mitonnés par une plume classique et efficace, sans fioritures, soit, mais pourquoi ne pas suivre les routes bien tracées ?

Commentaires

Eh bien moi, je n'ai pas aimé ce premier tome et donc pas poursuivi la série. J'ai trouvé cette intrigue cousue de fil blanc. On devine dès le début que Le Floch est le fils illégitime de son soit disant parrain et qu'il ne peut donc pas épouser sa fille, non ?
J'en ai lu beaucoup des romans policiers historiques, en série aussi et pour ce qui est du XVIIIe siècle et de de l'esprit philosophique, je préfère de très loin celle de Frédéric Lenormand : "Voltaire enquête" ; en plus, c'est fin et drôle (mais les enquêtes ne sont pas terribles, c'est surtout l'écriture qui est très plaisante).
Et ma préférence va de très loin à la série Hilarion de Christophe Estrada dont le tome 2 sortira (enfin !) à la rentrée.

Écrit par : Sandrine | 13/07/2016

C'est vrai que ce n'est pas le meilleur policier historique que j'ai lu, l'avantage est qu'il se lit entre les lignes justement, et que l'atmosphère est plutôt bien rendue (j'ai adoré l'aspect culinaire ...). Pour l'intrigue, comment dire ? Touffue et linéaire à la fois ? Ce n'est pas le meilleur atout de ce roman, c'est sûr. J'ai repéré chez toi la série "Voltaire enquête", j'hésite car je ne suis pas certaine d'accrocher à cet aspect réécriture du personnage. A l'occasion, je tenterai le coup. Et "Hilarion", oui, je l'avais noté, et comme bientôt je vais aller refaire mon stock pour les vacances ....

Écrit par : Athalie | 14/07/2016

Ce n'est pas le meilleur de la série franchement, mais je crois bien en avoir lu une dizaine... Plus fan de l'ambiance historique (pas trop fouillée, ce qui me va) que de l'intrigue policière. Bien pour l'été.
Je note "Voltaire enquête"!

Écrit par : Valérie | 14/07/2016

Très bien pour l'été ! J'ai bien aimé aussi l'ambiance. Mais il est vrai que ce genre "policier historique" souffre de la concurrence de plusieurs séries, et certaines de qualité, comme le dit Sandrine. Je vais suivre ses conseils, histoire de pouvoir comparer.

Écrit par : Athalie | 17/07/2016

J'ai lu tous les tomes de cette série que j'adore !

Écrit par : Bonheur du Jour | 21/07/2016

je ne suis pas certaine de continuer avec autant d'enthousiasme ... Mais on ne sait jamais !

Écrit par : Athalie | 21/07/2016

Les commentaires sont fermés.