Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2016

Transhumance annuelle le retour ...

playas-y-calas2.jpgLe départ pour la transhumance annuelle vers mon petit Eden perso coincé entre soleil, mer, piscine, transat, patatas bravas y pan con tomaté, s'est avéré un peu plus compliqué que prévu. Ainsi, le problème du coffre de toit s'est résolu de lui même, par l'absence de toit ... le choix d'un autre moyen de locomotion que le véhicule à quatre roues a considérablement allégé la liste prévue, vu que je devais la porter à bout de bras, que j'ai faibles ...

Si l'appel du transat résiste à toutes les contingences matérielles, et que nous sommes arrivés à bon port, la connexion internet, qui, dans ce coin d'Eden est déjà habituellement aléatoire, a décidé cette année de fondre au soleil. Et le soleil étant généreux, ses rayons n'ont laissé aucune chance à la publication de mes notes et commentaires.

Si le soleil fut la cause de mon absence bloguesque, il a également eu raison de mes tentatives de rédaction futures sur les titres, pourtant lus, portés jusqu'au transat à bout de bras. Je pourrais mentir, et exagérer, prétexter, par exemple, une pénurie de papier, ou des crayons asséchés, mais l'exagération n'est pas mon fort (^-^) ...

Et puis, quand même, j'ai une super excuse. Le proprio de mon coin de paradis a changé toutes les toiles cirées de toutes les tables. Ben oui, c'est un fanatique des toiles cirées, et aussi des épingles à linge pour les faire tenir sur les tables. Ce qui déjà, les années précédentes, constituait un handicap à l'écriture car toile cirée + soleil écrasant même à l'ombre = sueur sous le coude et crayon qui glisse des doigts. Des toiles cirées neuves, qui plus est, accentuent la réverbération et ne sont point encore assez rapeuses. Les pinces à linge accrochent moins les coins et tombent plus facilement. En effet, le coude en sueur a pour effet d'accentuer la tendance naturelle de la toile cirée qui est de tomber du mauvais côté, et comme il y a quatre mauvais côtés sur une table, croyez moi, j'avais du mérite à écrire mes notes estivales, même avec les vieilles rapeuses.

J'avais bien tenté de convertir mon adorable proprio à l'usage des pinces à nappe, plus idoines, mais il a dû les reconvertir en pinces à autre chose, pas moyen de remettre la main dessus. Mon dictionnaire espagnol ne comportant pas l'idiome adéquat, j'ai laissé tomber l'affaire ... et je me suis replongée  dans la mer, la piscine, le transat, les patatas bravas y pan con tomaté, et les titres portés à bout de bras ....

Warlock

Le pique nique des orphelins

Souviens-toi de moi comme ça

L'authentique Pearline Portious

Les bateaux ivres

L'ami prodigieuse

Confiteor 

Trois semaines plus tard, je n'ai donc rien écrit, rien publié, rien commenté ... Les notes qui vont suivre cette semaine et les suivantes sont celles que j'avais écrites en juillet, les titres ci-dessus seront peut-être commentés d'ici Noël ; quant à la rentrée littéraire 2016, j'abandonne sans regrets aucun !

Commentaires

Je viens de rentrer, sans trop d'énergie non plus.
Ah oui on n'a jamais assez parlé du vice de ces toiles cirées (on sent le vécu)

Écrit par : keisha | 23/08/2016

Moi, l'énergie au retour, ça va, c'était pendant, je me suis laissée complètement aller au rien foutage ... Alors que toi pendant ta croisière, au moins, tu as fait travailler tes neurones (et ton pied, même blessé), je trouve que c'est quand même bien plus grand que de renoncer à se battre avec des toiles cirées neuves ! ^-^

Écrit par : Athalie | 23/08/2016

Je propose une collecte pour offrir à Athalie une paire de gants en caoutchouc (bah oui, la sueur reste dans le gant, et le caoutchouc, ça accroche bien sur le stylo...). J'espère que tu t'es bien reposée, je trouve que ta liste de lecture est en tout cas fort honorable et je compte bien au moins sur ton avis à propos de Confiteor ! Moi je triche un peu, je fais semblant de n'être pas rentrée (mais c'est un peu vrai, car à peine de retour de congés, je suis partie en déplacement... j'écris depuis le PC de l'hôtel..) ça me laisse le temps de préparer mes billets, avec une thématique scandinave = étant partie au Danemark, j'ai orienté mes lectures au nord.

Écrit par : Ingannmic | 23/08/2016

Oui, j'avais bien lu ton commentaire et ton billet chez toi, nous étions diamétralement opposée, ou moins géographiquement, cet été ... Un indice pour Confitéor, je vais ramer pour faire la note, tellement j'ai complètement adoré ce roman, en plus, mon coin de paradis jouxte la Catalogne et Barcelone est une ville que je connais très bien, alors voilà, j'étais plongé dans le roman presque autant que sur la crique du bout de la rue (celle qui est en illustration). Ecrire sur ce titre va être un défi ... D'autant plus que pour des raisons pros, je me dois de plonger dans l'univers de Gide ! Et là, je rigole moins.
Et les gants en caoutchouc faudrait me les trouver assortis au paréo et à la toile cirée (j'ai pris des photos des nappes ... Ben ouais ...)Bon déplacement, et si un jour, ils te conduisaient à Rennes ?

Écrit par : Athalie | 23/08/2016

Ça serait chouette, oui, mais bien que l'entreprise pour laquelle je travaille ait un site sur Rennes, mon activité n'est pas vraiment susceptible de m'y conduire... et je suis contente que tu aies aimé Confiteor (mais je n'avais pas vraiment de doute..)

Écrit par : Ingannmic | 23/08/2016

Et si tu demandes très gentillement ? ^-^

Écrit par : Athalie | 25/08/2016

J'allais te dire que j'étais curieuse d'avoir ton avis sur Confiteor ... mais j'ai ma réponse dans ton commentaire plus haut (et si c'est ton pavé de l'été, va pas falloir attendre Noël pour le chroniquer ;) !).
Et pour ce qui est de prendre des notes pendant tes vacances, outre le fait qu'il y avait visiblement un big méga problème avec la toile cirée :), il me semble qu'il devait faire beaucoup trop chaud dans ton petit coin de paradis pour s'atteler à une telle tâche.

Écrit par : Brize | 24/08/2016

Le gros problème avec Confiteor va être de rédiger quelque chose de pas trop honteux !!!! Et puis, j'ai un autre pavé de rab, mais je vais tenter d'écrire les deux notes pour le challenge, vu que c'est le seul auquel je participe, manquerait plus que je le loupe !
Pour prendre des notes sous la chaleur, d'habitude j'y arrive, mais cette année, il fallait bien que je me trouve une excuse....

Écrit par : Athalie | 25/08/2016

Tu as raison, à un moment donné, il faut parler des vrais problèmes ;-)...
Bon retour et pas de stress poir les billets, ils viendront quand ils viendront (dit celle qui n'en a pas publié un depuis 2 mois...)

Écrit par : monpetitchapitre | 30/08/2016

Et oui on ne dira jamais assez à quel point de basses contingences matérielles, comme une toile cirée qui colle, peuvent influer sur une activité cérébrale à priori, normale ....

Écrit par : Athalie | 03/09/2016

Les commentaires sont fermés.