Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2017

Mister Brown, Agatha Christie

mister brown,agatha christie,romans,romans policiers,déceptionsAprès quelques vicissitudes informatiques, me revoilà ! Avec pour commencer cette nouvelle année de publications un titre bien dispensable parce que j'ai beau me triturer les méninges, je me demande bien ce qui m'a mis ce livre dans les mains, un Agatha Christie, et qui plus est, un Agatha Christie sans Hercule Poirot. Déja que je n'adore pas avec (enfin, pas depuis que je n'ai plus quinze ans, ce qui fait que mon goût date quand même un peu ...), mais alors sans, je ne vois pas, j'ai dû avoir un problème d'espace temps, une histoire d'escalier sombre où ma mémoire a grillé une ampoule ... Le fait est en tout cas que le titre ne m'a pas fait jouvence !

Deux jeunes gens entrent en scène, Timmy et Tuppence. Ils sont alertes et parlent dans un style aussi daté que des jeunes qui auraient avalé un bon de ravitaillement pour un kilo de naphtaline. Lui, c'est "mon petit vieux" et elle "ma vieille branche". Ils sont aussi fauchés l'un que l'autre dans cette immédiate après première guerre mondiale dans une Angleterre si compassée que s’interpeller dans la rue comme ils le font, ces deux jeunes étourdis, est un motif d'embouteillages pour passants à chapeaux melons et vieilles dentelles amidonnées.

Autour d'une tasse de bon thé, ils décident de faire fortune en passant une annonce, une petite dans les journaux, proposant leurs services de jeunes aventuriers à qui en voudrait bien. Du moment qu'ils y gagneraient une forte prime, ils sont prêts à toute mission, même déraisonnable. En fait de déraisonnable, on va être servi ; mystérieux commanditaire, mystérieux documents, enlèvements mystérieux, victime mystérieuse ( mais à double visage, faut faire gaffe pour suivre), paquet mystérieux (mais vide), clinique mystérieuse et cachettes secrètes derrière des rideaux.

Tant de mystères cache sûrement une affaire louche ... Me suis-je dis, fine mouche, rattrapant de justesse une paupière qui avait tendance à tomber et à me masquer la résolution de l'énigme, pourtant aussi évidente que les pièges où la pétillante Tuddence et son toujours bondissant acolyte foncent tête baissée toutes les 10 pages, alors que le toujours mystérieux mister Brown s'obstine à leur filer entre les doigts avant d'être pris la main dans le sac.... 

Evidemment, on ne peut reprocher à Agatha Christie d'écrire dans un style compassé une intrigue sans relief, ce mister Brown doit être un amuse bouche, que j'aurais dû prendre comme une curiosité paléontologique, plus que comme un vrai livre.

Pour une première publication 2017, j'aurais pu trouver plus attractif, mais promis, on ne m'y reprendra plus ....

Commentaires

Je l'ai lu, ma foi, avec plaisir, mais il y a longtemps...

Écrit par : keisha | 01/01/2017

Il y a longtemps que je n'avais pas lu un Agatha, de là à recommencer .... pas pour tout de suite !

Écrit par : athalie | 01/01/2017

Ah, te voila de retour !! L'année commence bien...

Écrit par : Ingannmic | 01/01/2017

Oui, j'ai voulu moderniser la présentation de ce blog, histoire de faire plus moderne ... je me suis paumée dans les onglets, il paraît pourtant que c'est simple, plus d'affichage, j'ai cru avoir tout perdu, la trouille ! Bref, retour à la case départ, le temps que fiston soit devenu une bête pour que je passe sur word press ... que mon blog devienne super influent de la mort qui tue ! 2020 ?

Écrit par : athalie | 01/01/2017

J'ai fait moi aussi ce genre d'essai il y a environ 3 ans : j'ai d'ailleurs encore un blog fantôme, double du 1er, qui traîne dans les limbes de Wordpress !! J'ai voulu m'y repencher il y a quelques semaines pour finir par faire comme toi : l'ampleur de la tâche et mes connaissances limitées en informatique ont fini par me décourager !!
Tant pis, je me dis qu'après tout c'est le contenu qui compte !!

Écrit par : Ingannmic | 02/01/2017

Pour moi, lire Agatha, c'est replonger en adolescence. Du coup, j'aime le petit côté surrané. Mais bon, celui-là n'est clairement pas mon préféré... même si j'aime Tommy et Tuppence.

Écrit par : Karine | 01/01/2017

Tout pareil pour le retour en adolescence, sauf que là, j'ai dû passer l'âge !

Écrit par : athalie | 01/01/2017

Je vois que tu es en pleine forme en ce premier jour de l'année...Pas lu celui-ci mais je ne doute pas qu'il me plaise ! ^^

Écrit par : manU | 01/01/2017

oui, ça va mieux, j'ai retrouvé mon vieux blog mais je n'inaugure pas l'année avec un titre super tendance, pas de risque de trouver chez moi de la nouveauté littéraire de janvier !

Écrit par : athalie | 01/01/2017

Je ne sais plus si j'ai lu celui-là mais je confonds peut-être avec l'homme au complet marron. Tu es injuste avec Agatha Christie ! Tous ses romans ne sont pas de la même qualité mais certaines intrigues sont remarquables... J'adore cet univers complètement désuet... PS : les dix petits nègres passent en ce moment sur les chaînes... J'ai trouvé ca pas mal !

Écrit par : maggie | 02/01/2017

Je suis sûrement injuste en effet ! car, je te rejoins sur les intrigues parfois remarquables, je me souviens m'être complément immergée dans Mort sur le Nil par exemple, ou encore Le crime de l'Orient Express, dont j'adore aussi par ailleurs les adaptations cinématographiques qui permettent de savourer son univers si désuet, effectivement ... Mais, là, trop pour moi !

Écrit par : athalie | 02/01/2017

La dernière fois que j'ai tenté la lecture d'un Agatha, c'était durant un trajet en train. Échec retentissant... J'étais encore sur mes souvenirs de la lecture fébrile de "Dix petits nègres" lors de mon adolescence (hélas lointaine), et l'amusement initial lié au côté délicieusement désuet m'a amusée pendant 10 pages seulement... Je ne pense pas retenter l'expérience. Et depuis, côté polar, on a Pouy, Doa et autres Collette. Il faut avouer que cela a plus de coffre !
Bonne année, avec de chouettes lectures :-)

Écrit par : Margotte | 02/01/2017

C"est vrai que le polar noir donne du plomb dans l'aile au charme suranné de la quand même, grande anglaise et que cela marchait sur nous, adolescentes. J'ai conseillé la lecture des dix petits nègres à mon ado de fiston quand il avait treize ans. Il l'a lu et puis il m'a sorti "Tout trouve ça bien toi ?" ... J'ai dit "je trouvais, oui" ... Mais va-t-en expliquer qu'à côté nous n'avions que Balzac ...

Écrit par : athalie | 03/01/2017

Je suis d'accord avec Margotte. j'ai un très bon souvenir de mes lectures de Dix petits nègres ou autres Crime de l'Orient-Express. Mais les quelques livres d'Agatha Christie que j'ai lus depuis m'ont déçue. Je trouve que ça a bien vieilli quand même.

Écrit par : monpetitchapitre | 03/01/2017

Le charme des vieilles anglaises ne semble plus vraiment opérer .... Peut-être, comme le dit Margotte, parce que le polar se coltine maintenant avec la réalité.

Écrit par : athalie | 03/01/2017

Je suis d'accord avec Margotte. j'ai un très bon souvenir de mes lectures de Dix petits nègres ou autres Crime de l'Orient-Express. Mais les quelques livres d'Agatha Christie que j'ai lus depuis m'ont déçue. Je trouve que ça a bien vieilli quand même.

Écrit par : monpetitchapitre | 03/01/2017

Les commentaires sont fermés.