Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2012

Dictionnaire des idées reçues Flaubert

220px-Gustave_flaubert.jpgUne note de Ingannmic sur "A rebours" de Huymans, m'a menée de fils en aiguilles pas logiques à relire le "Dictionnaire des idées reçues" de Flaubert, pas logiques mais presque, ces deux-là, pouvant être reliés par la même détestation de leur époque mesquine et embourgoisée, engoncées dans des certitudes petites bourgeoises haïssables. Huymans en a fait un catalogue des fuites esthétiques possibles, dont le systématisme peut lasser la lecture. Flaubert dans son dictionnaire, qui fait souvent suite à sa mise en oeuvre "romanesque", "Bouvard et Pécuchet" dans les éditions actuelles, liste dans une sorte de "manuel de savoir-vivre" les attitudes et paroles à avoir dans le monde petit bourgeois sur lequel il tire à vue.

Contre le romantisme : "Lac : avoir une femme près de soi quand on se promène dessus"

Pour les voyageurs : " Oasis : auberge dans le désert"

Pour les musiciens : " Fait penser à un tas de choses. Adoucit les moeurs. Ex : La Marseillaise"

Contre les climats : " Indolence : résultat des pays chauds", mais l'humidité est "cause de toutes les maladies ", on ne saurait mieux dire ...

Pour la santé : "Pruneaux : tiennent le ventre libre"

Pour les oreilles des jeunes filles : "Pucelle : ne s'emploie que pour jeanne d'Arc, et avec "d'Orléans". Ces dites jeunes filles qui sont "Toutes pâles et frêles, toujours pures. Eviter pour elles toute espèce de livres, les visites dans les musées, les théâtres et surtout le jardin des plantes, côté singe". Par contre le "Jeune homme" est "Toujours farceur. Il doit l'être. S'étonner quand il ne l'est pas", sans compter que "Introduction : Mot obsène".

Etc, etc, etc ...

Moi, ça me fait rire ...

 

Athalie